Mercato Rennes: «Pas d’accord» avec Laurent Koscielny, selon Olivier Létang

FOOTBALL Le président rennais a évoqué le cas du défenseur d’Arsenal, en marge de la présentation de Romain Salin et Jérémy Morel

Manuel Pavard

— 

Laurent Koscielny à la lutte avec Adrien Hunou lors de la venue d'Arsenal au Roazhon Park, en Ligue Europa.
Laurent Koscielny à la lutte avec Adrien Hunou lors de la venue d'Arsenal au Roazhon Park, en Ligue Europa. — Damien Meyer / AFP
  • Le président Olivier Létang a démenti l'existence d'un accord entre le Stade Rennais et Laurent Koscielny, lors d'une conférence de presse organisée au Roazhon Park ce lundi.
  • Le club a également confirmé l'offre transmise par Watford pour Ismaïla Sarr tout en précisant que celle-ci était insuffisante.
  • La conférence a aussi été l'occasion de présenter le gardien Romain Salin et le défenseur Jérémy Morel, deux des dernières recrues des Rouge et Noir.

Officiellement, la conférence de presse organisée par le Stade Rennais, ce lundi après-midi, était destinée à la présentation de Romain Salin et Jérémy Morel, deux des dernières recrues des Rouge et Noir. Mais une autre question brûlait les lèvres des journalistes présents : quid d’un prétendu accord entre Laurent Koscielny et le club breton, annoncé dimanche par RMC Sport ?

Une information fermement démentie par Olivier Létang. « Nous l’avons découvert comme vous, mon téléphone a sonné tout le week-end », a déclaré le président rennais, ajoutant que « tout ce qui était sorti ce week-end était complètement faux ».

« À partir du moment où la porte n’est pas ouverte, il ne peut pas y avoir d’accord »

Il n’a toutefois pas nié l’intérêt porté par son club au défenseur d’Arsenal : « Quand on a découvert la possibilité d’un départ de Laurent Koscielny, on a appelé les dirigeants d’Arsenal pour savoir si c’était vrai et leur dire que nous pourrions être intéressés. À la mi-juin, ils nous ont dit qu’ils souhaitaient le prolonger et qu’il était intransférable. »

Selon Olivier Létang, le Stade Rennais n’aurait ainsi « pas eu de contacts depuis la mi-juin » avec les Gunners. Le dirigeant breton s’est d’ailleurs montré catégorique : « À partir du moment où la porte n’est pas ouverte, il ne peut pas y avoir d’accord », a-t-il assuré.

Derrière cette affirmation, faut-il chercher à lire entre les lignes ? Difficile de démêler le vrai du faux… Le bras de fer engagé par le défenseur international avec Arsenal pour se libérer de sa dernière année de contrat est en effet une réalité, tout comme son absence aux États-Unis pour le stage de préparation du club anglais. Laurent Koscielny n’a en outre pas caché son envie de revenir en France, où le Stade Rennais et les Girondins de Bordeaux semblent toujours en pôle position.

Une offre de Watford pour Ismaïla Sarr

Julien Stéphan a de toute façon souligné qu’il ne comptait pas « recruter pour recruter » en défense centrale. « On a quatre défenseurs centraux sous contrat avec Damien Da Silva, Gerzino Nyamsi, Jérémy Gelin et Jérémy Morel », a rappelé l’entraîneur des Rouge et Noir, précisant néanmoins être « toujours en éveil pour améliorer l’effectif ».

Romain Salin et Jérémy Morel posent avec leur nouveau maillot au Roazhon Park, entourés d'Olivier Létang et Julien Stéphan.
Romain Salin et Jérémy Morel posent avec leur nouveau maillot au Roazhon Park, entourés d'Olivier Létang et Julien Stéphan. - M. Pavard / 20 Minutes

Idem au milieu de terrain où le départ de Benjamin André au Losc laisse un vide. « On a du monde au milieu avec l’émergence d’Eduardo Camavinga, a réagi Olivier Létang. Si on recrute, il faut que ça nous apporte une valeur ajoutée. »

Au rayon des départs, le président rennais a confirmé avoir reçu une offre de Watford pour Ismaïla Sarr. Une proposition que le club a jugée insuffisante. « Il n’y a pas eu de nouvelle offre depuis, a indiqué Olivier Létang. Mais si Ismaïla reste un an de plus, on sera très contents. » Même constat pour le récent vainqueur de la CAN Ramy Bensebaini, pour lequel les Rouge et Noir n’ont « pas encore d’offre concrète ».

Quant à Jérémy Morel et Romain Salin, ceux-ci vont « apporter de la maturité à un groupe très jeune » et serviront d’« exemples dans le vestiaire et sur le terrain », a expliqué Julien Stéphan. Les deux nouveaux venus ont chacun affirmé leur souhait d’« amener leur expérience » à leur nouveau club. Restera à le vérifier sur le terrain à la reprise…