OM: «Rami doit s'interroger sur son métier», Eyraud tance le défenseur marseillais

FOOTBALL Le président phocéen doit rencontrer cette semaine le champion du monde

A.H. avec AFP

— 

C'était l'époque où tout le monde avait le sourire.
C'était l'époque où tout le monde avait le sourire. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Les temps sont durs à l’OM. Pas de recrues depuis l'ouverture du mercato, l’espoir de toute une ville (Bouba Kamara) qui tarde à prolonger, un coach ( André Villas-Boas) qui n’inspire pas vraiment la confiance des supporters… et une procédure disciplinaire visant le défenseur champion du monde (Adil Rami), écarté du groupe professionnel. Dans un long entretien à L'Equipe, le président marseillais, Jacques-Henri Eyraud a abordé tous ces sujets, sans pour autant répondre à tous les doutes des fans phocéens.

Sur le dossier de l’ancien joueur du Milan AC et de Séville, le dirigeant y est allé fort, très fort : « Adil Rami doit s’interroger, mais profondément, sur son statut, sur son métier de footballeur professionnel, sur ses droits et devoirs de joueur, de surcroît champion du monde. » Jacques-Henri Eyraud a indiqué qu’il ne fallait pas aller « trop vite en besogne » au sujet d’un éventuel licenciement du défenseur de Marseille.

« C’est notre rôle »

Les deux hommes vont se rencontrer cette semaine, selon le président phocéen, qui a « hâte d’entendre » son joueur : « On va avoir une discussion avec Adil, très franche, très directe, comme à chaque fois, et je prendrai cette décision à l’issue de cette discussion. »

Le motif de la procédure disciplinaire le visant n’est toujours pas communiqué, mais Jacques-Henri Eyraud esquisse ses reproches envers son défenseur : « C’est notre rôle de dirigeant de rappeler à l’ordre des joueurs quand nous estimons qu’ils ne font pas tout ce qui est nécessaire pour faire passer le football avant toute autre considération. »