Neymar accusé de viol: Le nouvel avocat de Najila Trindade se retire du dossier

FOOTBALL Danilo Garcia de Andrade est le troisième avocat à abandonner la défense de la jeune femme

G.B.

— 

Najila Mendes de Souza, la Brésilienne qui accuse NEymar de viol, a raconté sa version des faits à la télévision, le 5 juin 2019.
Najila Mendes de Souza, la Brésilienne qui accuse NEymar de viol, a raconté sa version des faits à la télévision, le 5 juin 2019. — Capture d'écran

Une semaine après le retrait de ses deux premiers avocats, Najila Trindade vient d’en perdre un nouveau. La jeune femme, qui accuse Neymar de viol, a vu son nouvel avocat, Me Danilo Garcia de Andrade se retirer de l’affaire, rapporte le site brésilien UOL. Interrogé, il explique avoir fait ce choix, « après que sa cliente l’a accusé d’avoir orchestré un cambriolage chez elle pour voler la tablette sur laquelle se trouvait la vidéo de sa deuxième rencontre avec la star brésilienne à Paris », explique RMC.

« Elle m’accuse en prétendant que la géolocalisation de son appareil pointe dans mes bureaux, s’est-il indigné, selon des propos traduits par Eurosport. Ma cliente a une posture totalement contraire à l’éthique, au bon sens et à la vérité […] J’adorerais avoir cette tablette, Je pourrais ainsi la remettre à la police afin de l’utiliser à renforcer sa condition de victime. »

Une confiance « brisée »

La relation entre l’avocat et la cliente semblait irréparable après ces accusations : « J’ai décidé d’abandonner cette affaire, car je ne croyais pas que mes valeurs personnelles, morales et professionnelles étaient inférieures à la vérité, explique Danilo Garcia de Andrade, selon des propos traduits par RMC. Des situations me paraissent étranges et ma cliente ne m’a pas permis de les éclairer, ni à me convaincre de sa vérité. Une relation professionnelle entre un avocat et un client doit être basée sur la confiance. Et je n’avais plus la confiance pour poursuivre ce dossier. »

Comme le rappelle par ailleurs Eurosport, Danilo Garcia de Andrade avait menacé de se retirer si la jeune femme ne lui fournissait pas la vidéo de sept minutes censée incriminer Neymar. Cette même vidéo que Najila Trindade l’accuse d’avoir volé et dont moins d’une minute a été diffusée sur les réseaux sociaux, il y a quelques jours.