Najila Mendes de Souza, la Brésilienne qui accuse NEymar de viol, a raconté sa version des faits à la télévision, le 5 juin 2019.
Najila Mendes de Souza, la Brésilienne qui accuse NEymar de viol, a raconté sa version des faits à la télévision, le 5 juin 2019. — Capture d'écran

FOOTBALL

Neymar accusé de viol: La plaignante assure vivre «un enfer» depuis la révélation de l'affaire

Najila Mendes de Souza s'est exprimée par messages auprès de la version brésilienne de BuzzFeed

Après son interview télévisée dans laquelle elle raconte sa version des faits concernant le viol dont elle accuse Neymar, Najila Mendes de Souza a expliqué que sa vie était devenue « un enfer », dans une série de messages au site BuzzFeed News au Brésil. « Je n’ai plus de vie. Mon appartement a été cambriolé, je ne peux pas m’occuper de mon fils », dit-elle dans des messages WhatsApp. Danilo Garcia de Andrade, son avocat, a précisé au site d’informations que la jeune femme était mise à l’abri dans un hôtel pour le moment.

Menacée sur les réseaux sociaux, Najila Mendes de Souza dit être accusée par beaucoup de vouloir extorquer de l’argent à un homme riche. « Tout le monde complote contre moi en disant que je dis des propos calomnieux, mais, s’il n’y avait rien dans ma plainte, ils ne seraient pas autant préoccupés, non ? », interroge-t-elle, avant de poursuivre : « Je suis une profiteuse parce que j’ai des dettes liées à mon appartement et à mon université, mais qui n’a jamais dû (de l’argent) dans la vie ? »

« Ils vont me tuer et dire que je me suis suicidée »

Elle étale ensuite sa vision « d’un monde pourri » : « C’est plus facile de me traiter de salope pour classer l’affaire. Vous savez ce qu’il va se passer ? Ils vont me tuer et dire que je me suis suicidée, que je mentais, et la vie va reprendre son cours. Des femmes vont continuer à être violées et traitées comme de la merde !!!!», écrit-elle.

« Il m’a violée, tabassée, et RIEN ni personne ne pourra changer ça », conclut la jeune femme.