Neymar accusé de viol: La plaignante assure vivre «un enfer» depuis la révélation de l'affaire

FOOTBALL Najila Mendes de Souza s'est exprimée par messages auprès de la version brésilienne de BuzzFeed

N.C.

— 

Najila Mendes de Souza, la Brésilienne qui accuse NEymar de viol, a raconté sa version des faits à la télévision, le 5 juin 2019.
Najila Mendes de Souza, la Brésilienne qui accuse NEymar de viol, a raconté sa version des faits à la télévision, le 5 juin 2019. — Capture d'écran

Après son interview télévisée dans laquelle elle raconte sa version des faits concernant le viol dont elle accuse Neymar, Najila Mendes de Souza a expliqué que sa vie était devenue « un enfer », dans une série de messages au site BuzzFeed News au Brésil. « Je n’ai plus de vie. Mon appartement a été cambriolé, je ne peux pas m’occuper de mon fils », dit-elle dans des messages WhatsApp. Danilo Garcia de Andrade, son avocat, a précisé au site d’informations que la jeune femme était mise à l’abri dans un hôtel pour le moment.

Menacée sur les réseaux sociaux, Najila Mendes de Souza dit être accusée par beaucoup de vouloir extorquer de l’argent à un homme riche. « Tout le monde complote contre moi en disant que je dis des propos calomnieux, mais, s’il n’y avait rien dans ma plainte, ils ne seraient pas autant préoccupés, non ? », interroge-t-elle, avant de poursuivre : « Je suis une profiteuse parce que j’ai des dettes liées à mon appartement et à mon université, mais qui n’a jamais dû (de l’argent) dans la vie ? »

« Ils vont me tuer et dire que je me suis suicidée »

Elle étale ensuite sa vision « d’un monde pourri » : « C’est plus facile de me traiter de salope pour classer l’affaire. Vous savez ce qu’il va se passer ? Ils vont me tuer et dire que je me suis suicidée, que je mentais, et la vie va reprendre son cours. Des femmes vont continuer à être violées et traitées comme de la merde !!!!», écrit-elle.

« Il m’a violée, tabassée, et RIEN ni personne ne pourra changer ça », conclut la jeune femme.