PSG: Neymar accusé de viol à Paris, la police brésilienne enquête sur la vidéo dans laquelle il se défend

FOOTBALL Le joueur parisien aurait enfreint une loi brésilienne

Maxime Ducher

— 

Neymar avec la sélection brésilienne.
Neymar avec la sélection brésilienne. — Leo Correa/AP/SIPA

Une enquête autour de la défense de Neymar jugée illégale ? C’est en tout cas ce que révèle un article d'ESPN Brésil. L’attaquant vedette du Paris Saint-Germain avait été accusé vendredi de viol par une jeune femme qui avait porté plainte à Sao Paulo.

Devant cette accusation, Neymar a souhaité se défendre en publiant une vidéo de sept minutes sur son compte Instagram dans laquelle il explique être victime d’un « piège ». « On m’accuse de viol, c’est un gros mot, c’est très fort, mais c’est ce qui se passe », déclare le joueur brésilien.

Problème ? La vidéo en question dévoile des photos privées de la plaignante. « Le Bureau d’enquête sur les cybercrimes (DRCI) va enquêter sur la prétendue divulgation vidéo du joueur Neymar », a déclaré la police civile à ESPN Brésil. « La 110e circonscription a déjà pris des mesures pour aider à cette enquête. »

Neymar risque jusqu’à cinq ans de prison

Neymar Jr aurait peut-être enfreint une loi brésilienne selon laquelle il est illégal « d’offrir, d’échanger, de fournir, de transmettre, de vendre ou d’exposer pour la vente, de distribuer, de publier ou de divulguer, par n’importe quel moyen, y compris la communication de masse, l’informatique ou la télécommunication – photographie, affichage - ou tout autre document audiovisuel contenant une scène de viol ou de personnes vulnérables ou présentant des excuses ou en incitant à la pratique, ou, sans le consentement de la victime, scène de sexe, nudité ou pornographie. »

S’il est déclaré coupable, Neymar risque jusqu’à cinq ans d’emprisonnement.