Roland-Garros: Et de 12!!! Vainqueur de Thiem en finale, Rafael Nadal reste intouchable à Paris

TENNIS Rafael Nadal a remporté ce dimanche son douzième titre à Roland-Garros. L'Espagnol a dominé en finale l'Autrichien Dominic Thiem (6-3, 5-7, 6-1, 6-1)

Nicolas Stival

— 

Rafael Nadal remporte une douzième victoire à Roland-Garros.
Rafael Nadal remporte une douzième victoire à Roland-Garros. — Michel Euler / AP / Sipa

A Roland-Garros,

Ce dimanche, en fin de matinée, Guy Forget espérait « une finale mémorable » de Roland-Garros. Le directeur du tournoi aura en tout cas assisté à un match accroché pendant deux sets entre Rafael Nadal et Dominic Thiem. Et puis… L’Espagnol a enchaîné 11 points d’affilée en tout début de troisième set, pour s’envoler vers son douzième titre porte d’Auteuil (6-3, 5-7, 6-1, 6-1 en trois heures pile).

Il s’agit du dix-huitième titre en Grand Chelem du Majorquin de 33 ans, à deux unités de Roger Federer, torpillé vendredi par «Rafa» en demie. Puisqu’on en est au rayon des records, Nadal creuse l’écart avec son poursuivant porte d’Auteuil, un certain Björn Borg (six sacres à Roland). En attendant de faire encore mieux l’année prochaine ?

L’ogre de l’ocre pourrait bien retrouver Thiem, pour une troisième finale d’affilée. L’Autrichien de 25 ans, second meilleur joueur du monde sur terre, pourra se consoler en se disant qu’il a fait mieux que lors des trois précédentes confrontations à Roland, au cours desquelles il n’avait pas pris un set.

Thiem sortait d’un marathon contre Djokovic

Ce n’était pas gagné, vu le marathon remporté la veille face à Novak Djokovic, au terme de cinq sets d’une folle intensité, étalés sur 4h13 en deux jours.

Ce dimanche, Thiem a longtemps tenu la dragée haute à Nadal, grâce notamment à son service surpuissant et à ses coups de massue dans le jeu. Mais l’intraitable Espagnol, impeccable dans tous les secteurs (surtout la volée !) a puni l’Autrichien à la moindre baisse de régime. Un ultra-terrestre, en fait.