Nice: Le président de l'OGC Nice serait «très surpris» s'il n'y avait pas d'offre de rachat du club

FOOTBALL Le club niçois appartient à des actionnaires sino-américains

20 Minutes avec AFP

— 

Gauthier Ganaye, le nouveau président de l'OGC Nice, lors de sa première conférence de presse le 1er février 2019.
Gauthier Ganaye, le nouveau président de l'OGC Nice, lors de sa première conférence de presse le 1er février 2019. — VALERY HACHE / AFP

Il est au coeur de rumeurs de rachat depuis plusieurs mois. Le président délégué de l’OGC Nice a déclaré mercredi dans Nice-Matin qu’il serait « très surpris » qu’aucune offre de rachat ne soit prochainement présentée aux propriétaires sino-américains du club.

« La position des actionnaires n’a jamais changé. Si je comprends bien et qu’on me dit les choses, ils n’ont toujours pas reçu d’offre », déclare Gauthier Ganaye, engagé en février pour trois ans par les hommes d’affaires sino-américains détenteurs de 80 % des parts du club. Ces derniers ont pourtant répété à plusieurs reprises être là pour longtemps, y compris après que le milliardaire anglais Jim Ratcliffe, patron du groupe pétrochimique Ineos, a fait part de son intérêt pour le club de football niçois et l’a largement médiatisé.

« On perd en sérénité dans le travail »

« S’il s’est dit et écrit tout ça et qu’au final ça fait pschitt, c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’offre, ça fera un peu désordre. Je serais très surpris s’il n’y en avait pas », poursuit Gauthier Ganaye dans le quotidien régional.

« On perd en sérénité dans le travail », ajoute-t-il en regrettant ces incertitudes autour du club. Evoquant la possibilité d’un rachat du club par la famille Ratcliffe, Gauthier Ganaye assure n’avoir « aucun problème à travailler avec quiconque ». « Des changements de propriétaires, j’en ai connu et j’ai travaillé avec un tas de personnes différentes. (…) Ma situation personnelle m’importe très peu dans cette histoire. Quel que soit le propriétaire futur du club, il faut que le club puisse travailler, avancer ».

Une septième place en Ligue 1

Chien Lee, Alex Zheng et Paul Conway avait racheté 80 % des parts de l’OGCN pour 20 millions en juin 2016, le règlement du solde des actions détenues par Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier, les anciens présidents et directeur général, étant prévu à une date non précisée pour un montant minimum de 10 millions d’euros.

Nice a pris cette saison la 7e place de la Ligue 1 malgré une attaque famélique (18e avec 30 buts marqués).