Le capitaine Valentin Rongier a inscrit le troisième but face à Dijon
Le capitaine Valentin Rongier a inscrit le troisième but face à Dijon — L. Venance/ AFP

FOOTBALL

FC Nantes: Une cinquième victoire d’affilée, «on revient de loin après une saison contrastée»

Les Canaris se sont encore imposés ce dimanche après-midi face à Dijon (3-0) à la Beaujoire

  • Vainqueur face à Dijon, le FC Nantes continue sa très belle série de victoires.
  • «Elles ne sont pas volées, elles sont là grâce à notre qualité de jeu», estime le coach Vahid Halilhodzic.

La belle série continue. Après les succès contre Lyon, Paris, Amiens et Marseille, les Canaris ont réalisé une cinquième victoire d’affilée ce dimanche après-midi contre Dijon à la Beaujoire. Alors que la question de son maintien pouvait se poser jusqu’à très récemment, le FC Nantes (à la 11e place) peut désormais aspirer à terminer la saison de Ligue 1 dans la première partie classement.

En attendant, l’entraîneur Vahid Halilhodzic a choisi de savourer le moment. « Ces cinq victoires consécutives ne sont pas le fruit du hasard. Elles ne sont pas volées, elles sont là grâce à notre qualité de jeu. On revient de loin après une saison contrastée. Il faut féliciter ces garçons, héroïques, qui ont su trouver les ressources nécessaires, après tout ce que l’on a vécu. (...) Il y a un progrès énorme. » A noter que cette série de victoires est inédite depuis la saison du dernier titre canari en 2000-2001.

Niveau de jeu « intéressant »

A l’issue d’une première mi-temps brouillonne, avec 13 occasions toutes manquées, les Canaris ont réussi à renverser la vapeur avec des frappes plus précises. Laissant encore moins de chances à Dijon, qui a joué les 20 dernières minutes de la rencontre à 10, après l’expulsion de son défenseur Nayef Aguerd. « Pendant la mi-temps, j’ai insisté auprès des joueurs pour que l’on ne prenne plus de but à domicile, indique Vahid Halilhodzic. J’ai demandé de cadrer et de rester organisés, car il y avait en face deux trois garçons qui pouvaient nous faire mal. »

Finalement, c’est Abdoulaye Touré qui a ouvert le score via une belle frappe décroisée pleine lucarne (51e). Kalifa Coulibaly a marqué le deuxième but sur pénalty (74e) avant l’enchaînement crochet-frappe de Valentin Rongier (80e). « L’équipe a montré un niveau de jeu intéressant surtout offensivement, s’est félicité le coach. Mais comme chaque fois il y a encore un petit peu de déchet dans la première passe après récupération. On doit faire de meilleurs choix. »