PSG-FC Nantes: Et s’il y avait eu une incompréhension entre Valentin Rongier et Monsieur Letexier?

FOOTBALL Après l’élimination (3-0) du FCN mercredi soir à Paris en demi-finale de la Coupe de France, le milieu de terrain avait mis en cause l’arbitre de la rencontre

David Phelippeau

— 

L'arbitre François Letexier.
L'arbitre François Letexier. — FRANCK FIFE / AFP
  • Mercredi soir, le capitaine nantais Valentin Rongier a mis en cause l’arbitre Monsieur Letexier après PSG-Nantes (3-0) en expliquant un échange qu’il a eu avec lui.
  • Ce jeudi, la version du capitaine nantais est remise en cause.
  • Joint par 20 Minutes, le milieu de terrain nantais confirme sa version, mais avoue qu’il y a « peut-être » un malentendu.

Et si tout était parti d’un malentendu ? Mercredi soir, à l’issue de la défaite (3-0) du FC Nantes en demi-finale de la Coupe de France à Paris, le milieu de terrain nantais Valentin Rongier a fustigé l’arbitrage. « Je ne dis pas que c’est à cause de l’arbitre qu’on a perdu mais il ne nous a pas aidés », a d’abord expliqué le capitaine nantais. Puis, il a raconté un échange qu’il a eu à la mi-temps avec l’arbitre François Letexier sur l’action litigieuse entre Coulibaly et Thiago Silva, qui n’a pas débouché sur un penalty au grand dam des Canaris.

« A la mi-temps, je lui demande s’il a revu les images, il me dit que pour lui, il n’y a pas penalty. Je vais même te dire ce qu’il m’a dit. Même si j’apprécie Monsieur Letexier, ce n’est pas correct. Il m’a dit : “Pour moi, Thiago Silva n’a pas l’intention de faire une faute.” Je lui demande : “Si c’est pour le PSG, est-ce que vous sifflez ?” Il me répond : “Monsieur Rongier, vous êtes intelligent, vous savez bien que les sanctions n’ont pas les mêmes conséquences.” » Une dernière affirmation qui peut laisser sous-entendre que le PSG n’est pas arbitré de la même façon que les autres équipes.

Version de Rongier remis en cause

Jeudi matin, RMC affirme que l’échange ne s’est pas déroulé exactement comme l’a expliqué Valentin Rongier et que cela en change forcément beaucoup le sens. L’arbitre du match aurait bien dit : « Monsieur Rongier, vous êtes intelligent, vous savez bien que les sanctions n’ont pas les mêmes conséquences. », mais il ne répondait pas à « si c’est pour le PSG, est-ce que vous sifflez ? » comme l’affirme Rongier, mais à « si c’est une faute de l’attaquant, est-ce que vous sifflez ? » Les déclarations de Letexier prêtent du coup moins le flanc à la polémique car il n’est plus question de différence de traitement entre Paris et Nantes (et d’autres équipes), mais « de gradation de la sanction entre un penalty et un coup franc pour la défense à 90 mètres du but adverse », comme l’explique le site de RMC.

Le milieu de terrain confirme sa version, mais…

Contacté ce jeudi après-midi, le milieu de terrain Valentin Rongier maintient qu’il a bien demandé à l’arbitre : « Si c’est de l’autre côté [pour le PSG], est-ce que vous sifflez ? », mais confie que l’arbitre a très bien pu mal comprendre son interrogation. « Il a peut-être compris que je demandais : “Si c’est faute de Coulibaly, est-ce que vous vous sifflez ?” », reconnaît à 20 Minutes le capitaine nantais. La polémique, qui ne cesse d’enfler – notamment sur les réseaux sociaux – depuis hier soir, s’apparente de plus en plus à un simple quiproquo.