Trois minutes chrono, laconisme et amertume… La conférence de presse lunaire de José Mourinho

FOOTBALL José Mourinho n’était pas de bonne humeur à la veille de son prochain match de Premier League…

W.P avec AFP

— 

José fait la moue
José fait la moue — Lindsey PARNABY / AFP

Il avait commencé la semaine par une conférence de presse de type agréable pour les nostalgiques du Special one de la belle époque, José Mourinho la poursuit avec une conf' au mieux lunaire, au pire détestable. Le Portugais a réussi l’exploit de bazarder le tout en trois minutes et trente secondes, montre en main. Exemple d’échange entre un journaliste et le Mou.

- José, pourquoi Manchester United n’y arrive pas en ce moment ?

- Pour différentes raisons.

- Pouvez nous dire lesquelles ?

- Non.

Faire « beaucoup mieux »

Bonjour, merci, au revoir. Le seul sujet sur lequel Mourinho a plus ou moins accepté de parler, c’est sur Rafael Benitez, l’entraîneur de Newcastle, que les Red Devils affrontent samedi en fin d’après-midi. Mais le « vénère one » a quand même admis que son équipe devait faire « beaucoup mieux ». C’est déjà ça.