Nice: Les cinq ans de l’Allianz Riviera en cinq chiffres

STADE Le stade de Nice accueille des matchs, mais aussi des concerts, des tournages, des escape game... 

Mathilde Frénois

— 

Le stade de Nice Allianz Riviera.
Le stade de Nice Allianz Riviera. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes
  • L’Allianz Riviera a été inauguré en 2013 dans la plaine du Var de Nice, en vue de l'Euro 2016.
  • Depuis, le stade multiplie les événements, sportifs ou non, pour atteindre l’équilibre financier.

Un gros nid s’est posé, en octobre 2013, dans la plaine du Var. Depuis, sa structure métallique voit voler Mèfi deux fois par mois. Au-delà de l’aigle-emblème de l’OGC Nice et des footballeurs, 20 Minutes fait le tour des cinq ans de l’ Allianz Riviera en cinq chiffres.

112. C’est le nombre de matchs disputés par le Gym à l’Allianz Riviera. Sa pelouse a aussi vu évoluer les rugbymen du RCT à six reprises et les Bleus trois fois. Quatre matchs de l’Euro et autant de rencontres internationales s’y sont déjà déroulés. D’ailleurs, le terrain accueillera la Coupe du monde de football féminin en juin. Mais avant, le coup d’envoi du match France-Brésil y sera sifflé le 10 novembre en guise de répétition.

9. Qu’elles soient pédestres, cyclistes ou de drones professionnels, neuf courses sportives ont pris leur départ ou leur arrivée au stade.

200. C’est le nombre de personnes qui ont participé, simultanément, à un escape game. Les joueurs ont tout tenté pour s’échapper des vestiaires, de l’infirmerie et du poste de police. Si ce jeu collaboratif était réservé à des salariés d’un team-building, le musée du sport, installé au rez-dechaussée, propose également son propre escape game sur la thématique olympique, depuis juin.

2 et 2. C’est le nombre de films (Brillantissime et J’ai perdu Albert) et de séries (Ransom et Riviera) qui y ont posé leurs caméras. « La diversification de l’activité est indispensable pour l’équilibre économique du stade », analyse Patrick Florence, directeur général.

3. Céline Dion, Jay-Z et Beyoncé. Seulement trois artistes se sont produits sur les planches de l’Allianz Riviera. « Nous travaillons pour pouvoir accueillir un grand concert à l’été 2019, dit Patrick Florence. La fenêtre de tir est limitée, car nous privilégions l’intersaison de foot afin de préserver la qualité de la pelouse. » L’organisation de mégaconcerts est aussi indispensable à l’équilibre financier de la structure.