Mercato FC Nantes : Le défenseur Kara Mbodji attendu mardi matin à la Jonelière

FOOTBALL Le Sénégalais de 28 ans pourrait devenir la 7e recrue estivale du FCN…

David Phelippeau

— 

Kara Mbodji (sous le maillot d'Anderlecht) face à Cavani en Ligue des Champions le 31 octobre dernier.
Kara Mbodji (sous le maillot d'Anderlecht) face à Cavani en Ligue des Champions le 31 octobre dernier. — James Marsh/BPI/Shutter/SIPA
  • Kara Mbodji, défenseur central sénégalais de 28 ans, doit arriver mardi matin et passer sa visite médicale.
  • Ce colosse, qui est sous contrat jusqu’en 2020 avec Anderlecht, a été éloigné pendant cinq mois des terrains la saison dernière en raison d’une blessure à un genou.
  • La direction du FCN apprécie la forte personnalité de cet international sénégalais.

Un petit contretemps. Kara Mbodji, défenseur central sénégalais de 28 ans, est attendu mardi matin à la Jonelière. Il était prévu que le colosse (1,92 m, 85 kg), qui appartient à Anderlecht (jusqu’en 2020), arrive lundi matin, mais le club belge l’a finalement retenu quelques heures supplémentaires. Un prêt avec option d’achat est envisagé.

A son arrivée à Nantes, le joueur devra d’abord passer divers examens médicaux. Une attention particulière sera portée sur l’état du genou droit de Kara Mbodji, qui aurait été opéré au moins à deux reprises et qui l’a éloigné des terrains durant cinq mois lors de la saison 2017-2018. Le joueur souffrirait d’un souci de cartilage. La direction du FC Nantes est parfaitement au courant.

La semaine dernière, Kara Mbodji a joué un match amical (90 minutes) sans aucune gêne. « C’est un très bon défenseur, très costaud dans les duels, estime Benjamin Helson, journaliste à Sudpresse/Le Soir. Il a une relance relativement propre. Sur les cinq saisons qu’il a réalisées en Belgique [2 à Genk et 3 à Anderlecht], quand il était en forme, il faisait partie des meilleurs défenseurs du championnat. » A Anderlecht, il avait joué 29 matches pour quatre buts en 2016-2017 et 32 matches pour deux buts en 2015-2016.

Il veut franchir un palier

Cadre d’Anderlecht depuis trois ans, pourquoi le club belge le laisserait alors partir en prêt avec option d’achat ? « Il y a une nouvelle direction, explique le journaliste. Elle veut du renouveau en faisant confiance à des jeunes du club et en attirant de jeunes éléments de l’extérieur. Mais, il y a aussi une volonté de Kara de partir et de franchir un palier. » En janvier 2017, Kara, dont l’agent Mogi Bayat est un proche de Waldemar Kita, avait failli rejoindre Leicester… Cet été, Fulham lui a fait les yeux doux.

Cet international sénégalais [aucune entrée en jeu en Russie lors du Mondial en juin] a une réputation de meneur d’hommes, de forte gueule, et la direction du FCN aimerait beaucoup en faire un « leader » du vestiaire.

En attendant, si la visite médicale s’avère positive, Kara Mbodji pourrait être la 7e recrue estivale du FC Nantes, après Fabio, Evangelista, Boschilia, Waris, Miazga et Libombe.

>> A lire aussi : FC Nantes-Caen: La patte Miguel Cardoso se fait encore (et toujours) attendre

>> A lire aussi : FC Nantes: Il y a «99,9%» de chances que Rongier soit Nantais cette saison, c'est lui qui le dit