FC Nantes: Qui sont les deux hommes de l'ombre qui ont «fait» le mercato cet été?

FOOTBALL Sans directeur sportif, le président Kita s’est beaucoup appuyé cet été sur deux personnages méconnus du grand public en France, pour faire son marché…

David Phelippeau

— 

Le président Waldemar Kita assis à côté de ses deux «conseillers... fantômes».
Le président Waldemar Kita assis à côté de ses deux «conseillers... fantômes». — NICOLAS TUCAT / AFP
  • Pour ce mercato estival, le FCN était dépourvu de cellule de recrutement et de directeur sportif.
  • Le président Kita s’est beaucoup reposé sur le réseau de deux agents.

En quittant brutalement la Jonelière fin mai, l’entraîneur portugais Sergio Conceição n’a pas franchement rendu service au marché estival des Canaris. Privé de cellule de recrutement depuis plusieurs mois (Ayache et Monterrubio sont partis) et dépourvu de vrai directeur sportif, le président Waldemar Kita, accompagné de son fils, Franck, et de son coach Claudio Ranieri, a dû « improviser » un recrutement en quelques semaines. L’Italien a bel et bien choisi Tatarusanu et Pallois, mais n’a pas toujours été contenté (faute de moyens le plus souvent) pour les autres postes par la direction du FCN (Ramirez, Mendy…). Dans l’ombre, deux hommes méconnus en France ont manœuvré auprès de WK. Qui sont-ils ?

>> A lire aussi : Nantes: Le projet de nouveau stade se dessine de plus en plus

L’agent belge Mogi Bayat. Dans le foot belge, cet agent, d’origine iranienne, est « incontournable », selon Christophe Franken du journal La Dernière Heure. Mogi Bayat, qui connaît le président Kita depuis l’arrivée de Guillaume Gillet en janvier 2016 à la Jonelière, s’est occupé (directement ou indirectement) d’au moins trois dossiers nantais cet été :  Kayembe, El Ghanassy et Coulibaly. Cet ancien dirigeant du club de Charleroi est devenu agent en 2011. Son réseau ne cesse de grandir. « Il a un vrai circuit de clubs comme Watford, Udinese, Anderlecht, Charleroi, Bruges ou encore l’Olympiakos avec lequel il travaille », explique Franken. On dit souvent de lui qu’il est davantage « un agent de clubs » qu’un agent de joueurs. Ce qui ne l’empêche pas durant l’été 2015 de réaliser 28 transferts…

>> A lire aussi : FC Nantes: Transféré en Grèce, Gillet accuse Ranieri

Malgré le départ de Gillet…

« Il ne laisse pas indifférent en Belgique, poursuit Franken. Certains clubs avec qui il ne travaille pas le détestent. » Celui de Saint-Trond par exemple refuse de faire appel à ses services. « Il essaie de faire plaisir aux joueurs, mais fait tout pour contenter les clubs perdants… » Exactement ce qu’il s’est passé après l’exode de Gillet (dont il est l’agent) en Grèce. Malgré ce départ qui a beaucoup chagriné la famille Kita, Bayat est resté très proche du FCN. Il n’a pas hésité à proposer de nombreux joueurs. A tel point que beaucoup en interne le considèrent comme un conseiller ou directeur sportif de Kita… « Il est top classe, c’est le Mendes du futur, raconte un agent français qui le connaît bien. Il a des capacités intellectuelles hors-norme. » Et des capacités financières très importantes aussi.

Certains lui reprochent d’être un commercial plus qu’un agent… « Il vendrait un frigo à un esquimau, plaisante un autre agent. Mais, on ne lui connaît pas de "casseroles". » Sur Twitter, Mogi Bayat est très présent. « Il peut remettre les gens à leur place ou annoncer l’officialisation d’un transfert de joueur avant le club sur ce réseau social », rigole Franken. Un peu comme il avait fait pour El Ghanassy en août.

Le Marocain Abdallah Lemsagam. Lui, il est beaucoup plus discret. Les acteurs du foot veulent bien en parler, mais de manière anonyme. Sur le web, très peu d’informations émergent sur lui. En tapant son nom, on trouve toutefois des photos d’ Abdallah Lemsagam avec Arsène Wenger ou Diego Maradona. On apprend notamment qu’il a créé en 2012 une académie de foot au Maroc avec l’ancien joueur d’Angers, Jean-Marc Guillou, et qu’il est PDG d’une société ( Sport JLT 2) en tant qu’agent officiel FIFA. Abdallah Lemsagam est réputé pour avoir géré une grande partie des transferts de joueurs vers le Qatar et les Emirats Arabes Unis dans les années 2000. Pitroipa, Jirès Kembo-Ekoko, Fiendouno, Moussa Sow…

Il se fait appeler « Marco » en France

Gilles Favard (ex-conseiller du président nantais) a présenté ce personnage au président Waldemar Kita entre 2009 et 2011. Les deux hommes sont toujours restés en contact. Mais, cet été, Marco - comme il se fait appeler en France - s’est encore un peu plus rapproché du président nantais. C’est lui qui a fait le lien entre ce dernier et Ranieri. « Il se présentait cet été comme conseiller de WK, raconte un agent français. C’est un élément incontournable de la sphère Kita. Il est très intelligent. » Et parle de nombreuses langues.

Une réputation sulfureuse l’escorte toutefois. « Il s’ouvre les portes des clubs en faisant croire qu’il va amener des investisseurs étrangers et il fait du business », estime un autre représentant de joueurs. A Nantes cet été, il serait derrière les dossiers Girotto et  Pereira de Sa (joueur du PSG qui est avec la réserve). Et peut-être l’ailier hollandais Menig, acheté par le FCN puis prêté à Oldham ? Et pour cause : selon la presse anglaise, Abdallah Lemsagam tenterait de racheter une partie de ce club de D3 anglaise…

>> A lire aussi : FC Nantes: Queensy Menig, un ailier hollandais, devrait arriver... et repartir aussitôt!