LOSC: Pourquoi Lille peut être l'une des bonnes surprises de la saison

FOOTBALL Vainqueur dimanche de Guingamp (3-0), le club nordiste occupe la troisième place du championnat après trois journées…

Francois Launay

— 

La joie des Lillois vainqueurs de Guingamp dimanche après-midi
La joie des Lillois vainqueurs de Guingamp dimanche après-midi — DENIS CHARLET / AFP
  • Lille est troisième de Ligue 1 après trois journées.
  • Le club nordiste, qui a galéré toute la saison dernière, a progressé dans tous les domaines.
  • Mais la dernière semaine de mercato pourrait modifier la donne dans une équipe qui se prépare à voir partir plusieurs joueurs.

Attention article enflammade ! OK, ça ne fait que trois journées que la Ligue 1 a repris. OK, il est un peu tôt pour tirer des enseignements. OK, on sera peut-être les premiers à tirer sur l’ambulance si la dynamique s’inverse rapidement. Il n’empêche qu’en ce début de saison, le LOSC est en train de nous en mettre plein la vue.

Séduisant vainqueur à domicile de Guingamp (3-0) dimanche après-midi, le club nordiste a signé un deuxième succès en trois matchs. Toujours invaincu, Lille est désormais troisième au classement. Inespéré pour un club qui a galéré toute la saison dernière terminée à une piètre dix-septième place. Alors pourquoi c’est le jour et la nuit dans le Nord en seulement quatre lois. Tentatives d’explications…

Une attaque de feu

Trois matchs et déjà six buts au compteur. Si Lille n’a pas la meilleure attaque de Ligue 1 en ce début de saison, il semble outillé pour faire mal à n’importe qui cette saison. Dans le jeu de transition prôné par Christophe Galtier, la rapidité des attaquants lillois est primordiale. Et quand elle se double d’une belle efficacité, il y a de quoi être confiant pour l’avenir. « On travaille ça à l’entraînement. Tout ce qu’on y fait nous sert pour les matchs. On a reproduit tout ce qu’on a fait », se réjouit Xeka, le milieu de terrain nordiste, auteur du premier but lillois. Mais dimanche, c’est surtout la paire Jonathan Bamba et Nicolas Pépé qui a fait parler toute sa classe.

Deux buts pour l’ex Stéphanois, deux passes décisives pour l’ancien joueur angevin, arrivé il y a un an au Losc et convoité par de nombreux clubs. Ce sera d’ailleurs l’une des clés de la saison lilloise. Si Pépé ne part pas d’ici la fin du mercato, le Losc aura de sérieux atouts offensifs cette saison.

Une défense de fer

Les digues résistent bien. Très perméable dans ce secteur de jeu l’an passé, le Losc a réussi à serrer la vis défensivement cette saison. Avec un seul but encaissé, Lille peut même se targuer d’avoir la meilleure défense de Ligue 1 après trois journées. La paire centrale Soumaoro-Fonte, alliage de jeunesse et d’expérience peut durer à moins d’un départ du premier cité d’ici la fin du mercato.

Plus largement, cette solidité est aussi le fruit des efforts de tous, à commencer par les attaquants. « Pour que les joueurs offensifs aillent vite, il faut qu’on gagne le ballon. Et pour cela, il faut qu’ils fassent le premier rideau défensif et ils le font assez bien pour l’instant », reconnaît Christophe Galtier, l’entraîneur lillois

Un meilleur état d’esprit

Déplorable l’an passé dans un vestiaire miné par les guerres d’ego, l’état d’esprit des joueurs lillois semble avoir évolué dans le bon sens cette saison. Bon, ce n’est pas pour ça que les joueurs font plus le job devant les médias mais au moins, dans le vestiaire, la sérénité a l’air retrouvée. « Il y a un groupe très réceptif avec lequel on prend beaucoup de plaisir à travailler au quotidien », se réjouit Christophe Galtier.

Essentiellement composé de gamins l’an passé, le vestiaire a gagné en maturité cette saison. Les arrivées de José Fonte et de Loïc Rémy, joueurs à la longue expérience, ne sont pas étrangères à cette nouvelle ambiance, beaucoup plus studieuse que l’an passé. « José Fonte ou encore Loïc Rémy nous crient dessus et nous donnent confiance pour travailler plus », explique Lebo Mothiba, l’attaquant lillois.

Une fin de mercato dangereuse

La semaine risque d’être agitée à Lille. D’ici vendredi 31 août, date de la fin du mercato, le club nordiste devrait être attaqué de toutes parts. Confronté aux exigences de la DNCG qui lui demande de vendre encore pour équilibrer ses comptes mais aussi valider les contrats de deux joueurs (Pied et Leao), le LOSC n’a pas le choix. Des joueurs quitteront le Nord d’ici la fin de la semaine comme s’y prépare déjà Christophe Galtier

« Ça peut bouger jusqu’à 23h59 vendredi. On en est conscient et on y est tous préparé. On sera dans l’obligation de modifier notre équipe car la DNCG a encadré la masse salariale donc il y aura peut-être des surprises samedi par rapport au groupe que je donnerai vendredi. Mais on travaille au quotidien sur des associations pour pallier à tout éventuel départ afin que le système et l’animation restent les mêmes ».

Parmi les noms qui reviennent le plus souvent figure celui de Nicolas Pepe. Brillant depuis le début de saison, l’attaquant est la plus belle valeur marchande du club. Mais ni le joueur ni le club n’envisagent un départ. A moins d’une offre qui ne se refuse pas. Pour le reste, les noms d’Adama Soumaoro, Boubakary Soumaré ou encore Thiago Maia reviennent souvent. Du côté des arrivées, un milieu de terrain est aussi espéré. Bref, ça va bouger cette semaine au LOSC qui espère ne pas trop s’affaiblir pour poursuivre sur sa belle lancée.