OM : Vincent Labrune «réfléchit» à une sanction contre Marcelo Bielsa

FOOTBALL Le président de l'OM a confié dimanche dans une interview au JDD qu'il réfléchissait à une sanction à l'encontre de Marcelo Bielsa, après les vives critiques du coach argentin envers le club en conférence de presse jeudi...

C.B. à Marseille

— 

Marcelo Bielsa le 2 août 2014.
Marcelo Bielsa le 2 août 2014. — BERTRAND LANGLOIS / AFP

Si Vincent Labrune n'a pas raccourci ses vacances après les propos incendiaires de Marcelo Bielsa en conférence de presse jeudi à propos de la politique de recrutement du club, le président de l'OM a admis, dimanche dans une interview au JDD, envisager une sanction à l'encontre de son entraîneur.

«Je réfléchis, affirme le président de l’OM. Mon cas personnel n’est pas important. Si on gagne, tout le monde sera content.» Vincent Labrune ne précise pas quelle type de sanction il envisage. «Je n’ai pas pris de vacances depuis un an. Je ne vais pas tout annuler pour ça. Je connais le personnage, il est fidèle à sa réputation, je ne suis pas surpris», ajoute t-il. 

Le climat s'annonce très lourd cette semaine du côté de La Commanderie. Vendredi, déjà, c'est le défenseur brésilien Doria, dont Bielsa avait déclaré ne pas avoir été au courant de la venue à l'OM en toute fin de mercato, qui avait contredit son entraîneur en déclarant avoir bien été en contact avec lui avant son arrivée à l'OM.