20 Minutes : Actualités et infos en direct
HISTOIREQui était Habib Benglia, premier acteur noir du cinéma français ?

Qui était Habib Benglia, premier acteur noir du cinéma français ?

HISTOIREDans les Années folles, malgré le racisme, le comédien a notamment joué des pièces classiques de Shakespeare ou de Molière
L'homme d'origine algérienne et malienne a notamment joué dans de grandes pièces classiques et dans des films réalisés par Jean Renoir ou Marcel Carné. (Photo d'illustration)
L'homme d'origine algérienne et malienne a notamment joué dans de grandes pièces classiques et dans des films réalisés par Jean Renoir ou Marcel Carné. (Photo d'illustration) - CchrisS / Pixabay / CchrisS / Pixabay
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Ce vendredi, le doogle de Google rend hommage à Habib Benglia, né il y a exactement 128 ans ce vendredi. Il fut le premier acteur noir à jouer des rôles majeurs au cinéma et au théâtre en France, dans l’entre-deux-guerres. Voici l’histoire de cette figure importante, encore trop méconnue, de la culture française.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Un comédien reconnu au théâtre

Né à Oran (Algérie française) en 1895, Habib Benglia était le fils d’un caravanier du Soudan français (Mali), explique Cultea. Il a grandi à Tombouctou avant d’arriver à Paris avec sa famille en 1912 afin de livrer des dromadaires à l’exposition coloniale « Les Nègres » présentée au Jardin d’acclimatation. Il a souhaité rester en France et a entamé une carrière au théâtre dès 1913, rapidement interrompue par la Première Guerre mondiale durant laquelle il a été mobilisé comme tirailleur.

Après la guerre, il a intégré la compagnie de théâtre de Firmin Gémier, le futur directeur du Théâtre de l’Odéon. Acteur de talent mais aussi danseur, Habib Benglia a progressivement monté les échelons, jouant dans plus d’une centaine de pièces, jusqu’à obtenir les plus grands rôles.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Selon le Blog Nouvelles Technologies, il a obtenu son premier rôle principal en 1923 dans « L’Empereur Jones », devenant ainsi le premier acteur noir du théâtre français à obtenir un rôle d’importance. Habib Benglia a par ailleurs joué dans de nombreuses pièces classiques, comme « Le Bourgeois gentilhomme » de Molière ou « Le Marchand de Venise » de Shakespeare, ajoute Cultea.

Une carrière plus complexe au cinéma

Reconnu par le public comme par les critiques, notamment en raison d’un intérêt croissant pour les arts africains, Habib Benglia a malgré tout subi du racisme, en particulier par les critiques qui l’ont régulièrement renvoyé à sa couleur de peau. Si l’acteur a pu obtenir de grands rôles au théâtre, le cinéma l’a d’ailleurs cantonné à des plus petits rôles dits « exotiques », explique RTL.

Malgré tout, de 1925 à 1960, il a participé à plusieurs dizaines de films courts, moyens ou longs-métrages, sous la direction de grands réalisateurs comme Jean Renoir ou Marcel Carné. Après la Seconde Guerre mondiale, le comédien a par ailleurs poursuivi sa carrière à la radio, avant de finalement s’éteindre à l’âge de 65 ans le 2 décembre 1960.

Sujets liés