Smartphones : Trois appareils du milieu de gamme qu’il ne fallait pas rater cet été

SMARTPHONES Pas de répit pour les constructeurs de smartphones qui, cet été, ont lancé plusieurs nouveautés intéressantes à moins de 500 euros, que « 20 Minutes » vous dévoile aujourd’hui​

Christophe Séfrin
Les smartphones Motorola edge 30, Google Pixel 6a et Nothing Phone (1) ont été lancés durant l'été.
Les smartphones Motorola edge 30, Google Pixel 6a et Nothing Phone (1) ont été lancés durant l'été. — UN TRUC EN PLUS
  • Les fabricants de smartphones n’attendent plus la rentrée pour dévoiler leurs nouveautés.
  • Motorola et son edge 30, Nothing et son Phone One, ou encore Google et son Pixel 6a font partie des terminaux intéressants dont vous avez peut-être raté l’annonce durant vos vacances d’été.
  • Point commun : ils sont 5G, mais surtout vendu moins de 500 euros et proposent un rapport performances/prix enthousiasmant !

Un (très) bon smartphone à moins de 500 euros ? Certains constructeurs n’ont pas attendu la rentrée pour lancer au cœur de l’été certaines nouveautés enthousiasmantes. Motorola et son edge 30, Nothing et son Phone (1), ou encore Google et son Pixel 6a tentent de séduire avec une offre technique équilibrée et performante que « 20 Minutes » décrypte afin de mieux vous aider à choisir.

Motorola edge 30, l’équilibre quasi-parfait

Motorola revisite sa gamme de smartphones avec beaucoup plus de cohérence et c’est tant mieux ! Cet edge 30 s’inscrit dans l’offre de moyenne gamme/premium du fabricant américain (propriété de Lenovo) et tire parti d’une fiche technique équilibrée. Sous Android 12, il est animé par le processeur Snapdragon 778G + (le même que celui du Nothing Phone One), qui lui permet d’être véloce pour la plupart des usages.

Le Motorola edge 30, offre un bon rapport performances/prix.
Le Motorola edge 30, offre un bon rapport performances/prix. - MOTOROLA

Sans trop de compromis sur la photo (bien qu’il perde le zoom optique 3x de son prédécesseur, le edge 20, au profit d’un zoom numérique 10x perfectible), c’est assurément un passe-partout. Annoncé comme le smartphone 5G le plus fin du monde (avec 6,8 mm d’épaisseur, pour 155 grammes seulement), il pâtit cependant d’une batterie à l’autonomie un peu légère face à ses rivaux. 499 euros (8 Go/128 Go).

Ecran : Amoled 6,7’’ (2400 x 1080 pixels) 60Hz ou 144 Hz selon le contenu.

Photo : 50 mégapixels (f/1.8) + 50 mégapixels ultra grand-angle (f/2.2) + capteur de profondeur de champ de 2 mégapixels (f/2.4) à l'arrière. 32 mégapixels à l’avant.

Vidéo: jusqu’en 4K à 30 i/s.

Batterie : 4020 mAh. Compatible 33W (bloc fourni). Non compatible recharge sans fil.

Protection : IP52.

Google Pixel 6a, la photo comme les plus grands !

La firme de Mountain View livre avec cette déclinaison d’entrée de gamme des Pixel 6 Pro et Pixel 6 un smartphone dont les caractéristiques techniques semblent souffler le chaud et le froid.

Le Pixel 6a reste un champion sur la photo.
Le Pixel 6a reste un champion sur la photo. - GOOGLE PIXEL

Tandis que l’écran du Pixel 6a ne propose qu’un taux de rafraîchissement de 60 Hz (comme sur les smartphones d’entrée de gamme), le terminal est à la norme IP67 (une caractéristique réservée aux hauts de gamme !). Alors qu’il se positionne sur la qualité photo, sa mémoire ne dépasse pas 128 Go…

Reste malgré ce type de grand écart ou d’incohérence un appareil bien équilibré qui séduira prioritairement les amateurs de photo. Même si ces deux capteurs arrières ne proposent que 12 mégapixels, Google sait, à force d’algorithmes et d’intelligence artificielle maîtrisés, les sublimer. En coulisses, la puce surpuissante Tensor du constructeur est à la manœuvre et cela se voit. Bien sur, l’appareil au look atypique avec son imposante barre de capteurs arrières peut dérouter (ou plaire, carrément !), mais ce smartphone parvient à se distinguer et à proposer, sans trop de compromis techniques, un excellent appareil au rapport performances/prix indiscutable. 459 euros (6 Go/128 Go).

Ecran : OLED 6,1 pouces (2400 x 1080 pixels) de 60 Hz.

Photo : 12,2 mégapixels grand-angle (f/1.7) + 12 mégapixels ultra grand-angle (f/2.2) à l’arrière. 8 mégapixels à l’avant (f/2).

Vidéo : Jusqu’en 4K à 60 i/s.

Batterie : 4410 mAh. Compatible 18 W (bloc non fourni). Non compatible charge sans fil.

Protection : IP67.

Nothing Phone (1), le hype un brin écolo

« On voulait se faire plaisir en tant qu’utilisateur, ramener un esprit d’excitation envers les produits tech », expliquait récemment à «20 Minutes» l’un des fondateurs de Nothing. C’est gagné, avec son Phone (1), l’entreprise signe un smartphone unique, décalé, hype ! Derrière un design qui peut être clivant, avec une coque arrière en verre transparent, le terminal sous Android dévoile une interface originale.

Le Nothing Phone (1), véritable OVNI parmi les smartphones de l'été.
Le Nothing Phone (1), véritable OVNI parmi les smartphones de l'été. - NOTHING

Nommée Glyph, elle permet d’être notifié à l’aide d’un système LED clignotant à l’arrière, d’appels téléphoniques, de messages… Mieux, ces LED servent aussi de flash, avec un effet beaucoup plus naturel sur la peau pour les portraits en basse lumière.

Offrant des prestations très correctes, notamment en photo, avec seulement deux capteurs arrières (comme quoi, c’est possible !), le Nothing Phone (1) est un bon smartphone Android de moyenne gamme, rapide et fluide. Il tente aussi de revendiquer quelques ambitions durables : « On arrive à 50 % de plastiques recyclés. Mais ça a été dur de trouver les bons fournisseurs. Il y a encore des marges de progrès. On espère que l’on va pouvoir amener du changement », assure-t-on chez Nothing. 469 euros (12 Go/128 Go).

Ecran : Oled de 6,55 pouces (2400 x 1080 pixels) de 120 Hz non adaptatif.

Photo : 50 mégapixels (f/1.8) + 50 mégapixels grand-angle (f/2.2) à l’arrière. 16 mégapixels à l’avant. Vidéo : Jusqu’en 4K à 30 i/s.

Batterie : 4500 mAh. Compatible 33 W (bloc non fourni). Compatible charge sans fil + charge inversée.

Protection : IP53.