X80 Pro: Le smartphone haut de gamme avec lequel Vivo va (enfin) réussir à se faire un nom

SMARTPHONE Le smartphone haut de gamme X80 Pro que « 20 Minutes » a pu tester, affirme le savoir-faire de Vivo, un constructeur sur lequel il va falloir compter

Christophe Sefrin
— 
Développé avec Carl Zeiss, le Vivo X80 Pro met l'accent sur sa qualité photo et vidéo.
Développé avec Carl Zeiss, le Vivo X80 Pro met l'accent sur sa qualité photo et vidéo. — VIVO
  • Présent, encore discrètement, sur le marché français depuis quelques années, le fabricant de smartphones Vivo lance son X80 Pro.
  • Cette fois, le Chinois entend bien se faire un nom avec un terminal haut de gamme.
  • Vendu 1.299 euros, ce modèle coche pratiquement toutes les cases pour séduire les acheteurs avant l’été.

Viva Vivo ? Le fabricant de smartphones qui peine encore à se faire un nom en France, tape du poing sur la table en lançant son X80 Pro. Haut de gamme et vendu 1.299 euros, ce terminal 5G et Wifi 6 semble vouloir concentrer le nec plus ultra de ce qu’un smartphone est en mesure de proposer en cette mi-2022. A l’approche des vacances, il met surtout l’accent sur sa qualité photo et vidéo grâce à une collaboration avec le fabricant d’optiques Zeiss, grâce à laquelle Vivo peut se distinguer.

Beau, mais massif

Pas facile, lorsque l’on est une énième marque de smartphones chinois, de se faire une place dans les rayons. Mais lorsque l’on appartient au même groupe qu’Oppo ou OnePlus, on peut afficher sans rougir un vrai savoir-faire. Vivo et son ambitieux X80 Pro en témoigne.

Le Vivo X80 Pro est lancé à 1.299 euros.
Le Vivo X80 Pro est lancé à 1.299 euros. - VIVO

Ce terminal étanche (norme : IP68) possède d’abord une véritable identité visuelle. Son opulent bloc photo développé en collaboration avec le fabricant d’optique Zeiss lui confère une esthétique unique. Et bon point : le revêtement mat à l’arrière du téléphone s’affranchit de toute trace de doigt. Mesurant 164,6 x 75,3 x 9,1 mm (pour 219 g), l’X80 Pro reste massif et, finalement, assez délicat à manipuler d’une seule main. Sans doute le prix à payer pour pouvoir bénéficier d’un remarquable écran de 6,78 pouces.

Un écran taillé pour la vidéo

Durant nos essais, ce dernier s’est vraiment distingué lors du final de Stranger Things, visionné sur Netflix, mais aussi de quelques séances de jeu. Le piqué de l’image (en WQHD +, soit 3200 x 1440 pixels), sa fluidité (le X80 Pro est 120 Hz adaptatif), mais aussi sa très belle luminosité cochent toutes les cases. Ajoutons la présence de deux haut-parleurs au rendu sonore plutôt bon, avec (autant que faire se peut sur un smartphone) une largeur de scène sonore enthousiasmante.

La qualité Zeiss dans le viseur

Mais c’est sur la photo et la vidéo que Vivo souhaite se distinguer. Pour cela, le constructeur s’est une nouvelle fois associé avec Carl Zeiss, le fabricant historique d’optiques allemands, qui est principalement intervenu sur la partie logicielle du smartphone. Zeiss soutient ainsi une tripotée de capteurs* plutôt bien agencée pour s’aventurer sur tous types de terrains de jeu (de la photo macro, au panoramique, en passant par le portrait).

Le module photo arrière du Vivo X80, Pro développé avec Carl Zeiss.
Le module photo arrière du Vivo X80, Pro développé avec Carl Zeiss. - VIVO

Le portrait, justement. Vivo/Zeiss réussit un véritable tour de force en offrant une panoplie complète de possibilités. Outre les basiques, comme l’effet de flou artistique à l’arrière du sujet (également proposé en vidéo), l’X80 Pro propose des tonnes de modes de prises de vues. Exemple avec des portraits « vintage », des portraits « party » (avec des effets lumineux ou tourbillonnants autour du sujet), des portraits de groupes, etc. Les scénarios proposés sont extrêmement nombreux et il y a vraiment de quoi faire jouer sa créativité. Les résultats obtenus sont très séduisants, même s’ils sont parfois plus aléatoires de nuit.

Trucs et astuces

Il y a donc beaucoup à dire sur le Vivo X80 Pro qui recèle mille et une astuces (il faut d’ailleurs un certain temps pour les découvrir et les apprécier). Citons en quelques-unes, dans différents domaines…

Bluffant en vidéo : Vivo a équipé le capteur de 12 mégapixels de son smartphone d’une gimball pour parfaitement stabiliser la ligne d’horizon. Mais mieux : le système fonctionne tellement bien, qu’il est possible de filmer en retournant le smartphone à 360° et d’obtenir, finalement, un clip avec une ligne d’horizon impeccable (en Full HD, à 30 images par seconde, seulement) ! Plus d’excuse si vous ratez vos vidéos au bord de la mer cet été : avec l’X80 Pro, la ligne d’horizon sera parfaitement stabilisée !

Pour les journalistes et vlogueurs, nous avons découvert (un peu par hasard) que le smartphone était équipé d’un mode télé prompteur. Il suffit de saisir son texte, puis de se filmer : le commentaire défile alors en surimpression à l’écran et vous n’avez plus qu’à le lire. Dommage que l’enregistrement préalable à la voix fonctionne assez mal, la reconnaissance vocale n’étant ici pas franchement aboutie.

Une photo macro réalisée avec le Vivo X80 Pro.
Une photo macro réalisée avec le Vivo X80 Pro. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Autre atout : le lecteur d’empreinte digitale à ultrasons pour déverrouiller le smartphone est d’une vélocité à toute épreuve. Non seulement il est possible d’enregistrer son empreinte en une seule pression (plus la peine de s’y reprendre plusieurs fois comme avec tous les autres smartphones), mais on peut aussi enregistrer une double empreinte. But : permettre de déverrouiller des fichiers sensibles à deux doigts. Ou encore de ne déverrouiller qu’une application que l’on aura préalablement configurée dans les réglages. Exemple : ne déverrouiller que la Photo/Vidéo, tout autre dossier ou application restant inaccessible. Rassurant…

Enfin, le Vivo X80 Pro est livré avec un chargeur de 80W. Résultat : 36 minutes de charge suffisent pour qu’il fasse le plein complet d’énergie ! Si la batterie de 4700 mAh du terminal est certes consistante, le processeur Snapdragon 8 Gen 1 à bord de l’appareil semble avoir encore besoin d’optimisation. Résultat : une journée d’endurance, seulement.

A 1.299 euros (en 256 Go/12 Gb), le Vivo X80 Pro prend sa place instantanément parmi les meilleurs smartphones du moment, à côté de l’iPhone 13 Pro, du Samsung Galaxy S22 Ultra et l’Oppo Find X5 Pro, ce dernier étant peut-être celui qui lui ressemble le plus. Pas évident à « vendre » à ce tarif en cette période d’inflation galopante et de nécessaires arbitrages dans nos dépenses, cependant.

Mais en voulant soigner sa réputation avec un smartphone premium, Vivo bombe le torse et utilise un stratagème bien connu : se faire un nom en « attaquant » le marché » par le haut, puis développer son offre de smartphones plus accessibles de moyenne et d’entrée de gamme pour toucher le plus grand nombre.

* A l’arrière : 50 mégapixels (f/1,6), 48 mégapixels (grand-angle ; f/2,2), 12 mégapixels (téléobjectif x2 ; f/1,9) ; 8 mégapixels (périscopique ; f/3,4). A l’avant : 32 mégapixels (f/2.5).