Galaxy S22 Ultra: Et après ça, Samsung pourra-t-il encore se surpasser?

SMARTPHONE Samsung lance son S22 Ultra que « 20 Minutes » a pu tester avant son lancement ce vendredi

Christophe Sefrin
— 
Ojn a testé le Galaxy S22 Ultra, le smartphone haut de gamme de Samsung — 20 Minutes
  • Le Galaxy S22 Ultra de Samsung est lancé et vendu à partir de 1259 euros.
  • Ce grand smartphone de 6,8 pouces met l’accent sur la qualité de son écran, son stylet et des capacités photo et vidéo améliorées.
  • Parmi elles, ses possibilités de zoom et d’autoportraits vidéos restent les plus étonnantes.

Prenez un Galaxy S21 Ultra, mixez avec un Galaxy Note, modifiez le design et… dites bonjour au Galaxy S22 Ultra ! Avec son nouveau smartphone haut de gamme lancé quelques semaines après les S22 et S22 +, Samsung fait feu de tout bois. Le navire amiral de la flotte Galaxy S semble ainsi vouloir s’approprier le meilleur d’un constructeur qui, par ailleurs, semble avoir un peu du mal à se réinventer.

Un stylet comme pour les Galaxy Note

Pour remplir sa besace de nouveautés, le Galaxy S22 Ultra puise dans la gamme Galaxy Note (dédiée à la productivité). N’apparaissant plus sur les écrans radar, elle semble ici se réincarner par la présence d’un stylet S-Pen. Logé en bas à gauche dans le corps du smartphone, il sera un peu contraignant à extraire si l’on est droitier, mais très pratique quand même pour la prise de notes.

Si le terminal est en veille, extraire le S-Pen lance automatiquement l’application Samsung Notes. De quoi être réactif en réunion ! Les plus créatifs pourront à l’aide de l’appli Penup dessiner, colorier et même créer des animations… Utiliser un stylet avec un smartphone est définitivement un nouvel exercice si l’on n’y a jamais goûté, mais dont on peut assez rapidement tirer parti, la sensation d’un vrai stylo n’étant pas loin et les notes prises instantanément exploitables, transférables…

Le meilleur écran du marché

Autre ressource que Samsung met ici à contribution, son savoir-faire pour les écrans. Amoled, WQHD + (3080 x 1440 pixels) et d’une diagonale de 6,8 pouces (comme pour le S21 Ultra), celui du S22 Ultra est sans doute sans équivalent sur le marché. Sa qualité exceptionnelle, avec des contrastes ténébreux et une luminosité pleine d’éclat ne cesse de flatter la rétine.

L'écran du Galaxy S22 Ultra est sans doute le meilleur du marché.
L'écran du Galaxy S22 Ultra est sans doute le meilleur du marché. - CAPTURE

Autant dire que visionner des vidéos sur ce terminal est un plaisir sans cesse renouvelé. Les bordures latérales légèrement incurvées du smartphone participent au plaisir de la prise en main tout en donnant l’impression que l’image est sans bord. Ici en effet, l’écran occupe 90 % de la façade sur terminal. On ne retrouve pas cette sensation sur les deux autres S22 qui viennent de sortir, leur écran étant totalement plat.

Pour l’audio, la prise mini-jack 3,5 mm est un vieux souvenir, mais à défaut d’un casque ou d’écouteurs Bluetooth, le S22 Ultra intègre deux bons haut-parleurs stéréo. De quoi se faire quelques épisodes de sa série TV préférée ou quelques niveaux de jeu sur un écran 120 Hz adaptatif dont la réactivité est soutenue par la nouvelle puce Exynos 2200 du constructeur.

La Nightography est de sortie

Enfin, la photo* historiquement excellente chez Samsung, tente avec le S22 Ultra de se trouver un nouvel argument. Le constructeur sud-coréen l’a nommé la « Nightography ». Derrière cette appellation marketing maison, Samsung vante les très bonnes capacités de son smartphone à photographier et à filmer de nuit. C’est un fait.

Le Galaxy S21 de Samsung avec son imposant bloc photo.
Le Galaxy S21 de Samsung avec son imposant bloc photo. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Mais bien en peine le quidam qui pourra constater des évolutions vraiment notables face à ce qu’était déjà capable de produire un S21 Ultra en la matière. Lestés de photosites plus larges, les capteurs du smartphone sont capables d’emmagasiner plus de lumière. De leur côté, les algorithmes à la manœuvre adoucissent sans doute davantage le bruit (la granulosité dans l’image en basse lumière).

Le zoom surprend en optique et numérique

Le plus surprenant en photo avec ce S22 Ultra reste sa capacité à zoomer et à bien zoomer. Jusqu’en 10x en optique, le smartphone reste très à son aise en 30x numérique comme en témoignent les photos ci-dessous. De quoi ouvrir de nouvelles perspectives dans un univers où les concurrents n’arrivent pas encore à la cheville de Samsung.

Le Galaxy S22 Ultra surprend par ses zooms optiques et numériques...
Le Galaxy S22 Ultra surprend par ses zooms optiques et numériques... - CHRISTOPHE SEFRIN
... avec des résultats satisfaisants jusqu'à 30x.
... avec des résultats satisfaisants jusqu'à 30x. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Autre nouveau terrain de jeu enfin, le mode Portrait et son flou artistique à l’arrière du sujet qui se décline ici pour les autoportraits vidéo. Associé à un traitement d’image impeccable, le capteur avant de 40 mégapixels parvient à produire des séquences assez bluffantes avec un sujet parfaitement détouré dans un environnement flouté en mouvement.

La vidéo reste d’ailleurs l’une des bonnes surprises de ce S22 Ultra. Pouvant filmer jusqu’en 8K à 24 images/seconde (ce qui n’a d’autre d’intérêt que pour réaliser de bons montages en 4K), le smartphone se distingue par sa grande précision, sa compatibilité HDR10 + qui soigne les détails dans les hautes et basses lumières, mais aussi une stabilisation très efficace.

Vendu à partir de 1259 euros en 128 Go (il existe une version 1 To à 1659 euros sur le site de Samsung), le Galaxy S22 Ultra reste une bête de course. Mais une bête de course qui peine malgré tout à totalement surprendre, sinon à la marge. Ecran somptueux, nouvelles capacités en productivité à l’aide de son stylet et élévation du niveau en photo et vidéo restent ses atouts. On aurait aussi aimé voir l’autonomie de ce smartphone qui ne dépasse pas la journée d’usage avec sa batterie de 5.000 mAh renforcée. Des progrès sensibles, certes, mais qui témoignent que Samsung, comme sans doute certains de ses concurrents, auraient peut-être atteint un plafond de verre technologique.

* Capteur principal de 108 mégapixels (grand-angle ; f/1.8) + 12 mégapixels (ultragrand-angle ; f/2.2) + téléobjectif 10 mégapixels avec zoom optique x3 » (f/2.4) + téléobjectif 10 mégapixels avec zoom optique x10 » (f/4,9) + caméra en façade de 40 mégapixels (f/2.2).