Coronavirus: La crise sanitaire a dopé les ventes d'appareils électroménager en 2021

ELECTROMENAGER Les hausses les plus remarquables, révélées ce lundi matin par le Gifam, concernent les appareils pour la cuisine, l’entretien des sols, les purificateurs d’air et les machines à café avec broyeur

Christophe Sefrin
— 
Les ventes d'aspirateurs robot ont été stimulées par la crise sanitaire.
Les ventes d'aspirateurs robot ont été stimulées par la crise sanitaire. — NEATO
  • La crise sanitaire a fortement impacté les achats de biens électroménagers en France en 2021 selon le Gifam, le Groupement des marques d’appareils pour la maison.
  • Les produits de gros et de petit électroménager, comme ceux pour la cuisine, pour l’entretien des sols, ou encore les machines à café avec broyeur ont bondi.
  • Alors que 53 % des Français déclarent avoir utilisé plus souvent leurs appareils pendant la crise, de plus en plus d’achats se tournent vers des produits plus performants, mais aussi plus durables.

Le Gifam (Groupement des marques d’appareils pour la maison) présentait ce 14 février son bilan annuel. Et celui-ci est excellent. L’année 2021 et son contexte sanitaire a poussé les Français à s’équiper massivement. Le secteur des appareils de gros  électroménager (GEM) a enregistré une évolution de son chiffre d’affaires de +10,8 % et celui du  petit électroménager (PEM) de +2,9 %. Ainsi, 73,9 millions d’appareils électroménagers ont été vendus en France l’an passé, 16,6 millions dans le GEM et 57,3 millions dans le PEM.

« On n’avait jamais vu cela ! »

« Le marché du GEM confirme sa tendance après une évolution de +13,5 % entre 2020 et 2021. De mémoire de fabricant, on n’avait jamais vu cela », se félicite le Gifam. Ces bons chiffres sont notamment portés par un engouement des Français pour leur cuisine et leur désir de s’équiper dans le cadre de projets d’aménagements. Et cela ne devrait pas s’arrêter. « 22 % des Français envisagent un projet de rénovation de cuisine en 2022, notamment auprès des familles jeunes de moins de 35 ans qui connaissent le télétravail. Autre point notable, d’après le Gifam : « Avec 35 % des déménagements liés au Covid, (…) les consommateurs sont 57 % à exprimer leur volonté d’augmenter leur confort à domicile. 95 % estiment que les appareils électroménagers améliorent leur confort ».

Un recentrage sur la maison

De son côté, le marché du petit électroménager ne cesse de croître depuis cinq ans. Après avoir été fortement plébiscité durant la crise en 2020 (+11,4 %), il reste sur une tendance positive en 2021 (+2,9 %). Certains produits connaissent des ventes exponentielles, sans doute accrues par une présence renforcée des consommateurs à leur domicile. L’entretien des sols voit ses ventes bondir : +17,4 % pour les aspirateurs robot, +2,6 % pour les aspirateurs vapeur et +9,2 % pour les nettoyeurs vapeur.

Signe des temps : les ventes de purificateurs d’air ont vu leur chiffre d’affaires exploser de +44 % !

Le purificateur d'air Pure A9 d'Electrolux lancé à 449 euros.
Le purificateur d'air Pure A9 d'Electrolux lancé à 449 euros. - ELECTROLUX

Le Gifam constate également le « succès fulgurant » des machines à café avec broyeur de grains. « Ce marché est lui aussi porté par la présence à la maison et l’évolution des modes de consommation », note le groupement d’industriels. Visiblement les Français sont de plus en plus friands de cafés faits maison, et semblent se désintéresser des machines à dosettes jetables. De nouvelles considérations environnementales ?

Vers une meilleure durabilité

Il semble en effet que les Français soient de plus en plus sensibles à l’environnement et cela se manifeste dans leurs achats. « 60 % d’entre eux souhaitent acquérir de meilleurs appareils, qui soient plus performants, avec de nouvelles fonctionnalités, mais aussi qui consomment moins, et qui soient plus durables », note le Gifam. Ainsi, se tourneraient-ils progressivement vers les marques qui ont un fort engagement RSE (responsabilité sociale des entreprises).

Les ventes de machines à café avec broyeur se sont envolées durant la crise sanitaire.
Les ventes de machines à café avec broyeur se sont envolées durant la crise sanitaire. - PHILIPS

Mis en place depuis le 1er janvier 2021, l’Indice de réparabilité des produits (déjà appliqué sur les lave-linge à hublot, les smartphones, les téléviseurs, l’ordinateur et les tondeuses à gazon électriques) se renforcera à l’automne 2022. De nouvelles catégories de produits l’appliqueront (lave-linge top, lave-vaisselle, aspirateurs). Cet indice, que près de 8 consommateurs sur 10 considèrent comme fiable, donne des indications sur la disponibilité de documentation autour des appareils, des pièces détachées, leur facilité de démontage…

La tendance devrait se renforcer le 1er janvier 2024 avec la mise en vigueur de l’Indice de durabilité. Pour le Gifam, « La France est précurseur sur l’ensemble de ces sujets. Dans les mois et années à venir, des indices similaires seront également créés au niveau européen. Ce qui aura été créé en France servira de pilote ».