Pourquoi de petits drapeaux rouges envahissent-ils Twitter depuis quelques jours ?

TENDANCE Ce symbole, utilisé dans le domaine des rencontres amoureuses, est devenu depuis quelques jours un mème viral indiquant une situation ou quelque chose de problématique

H. B.
— 
L'émoji «red flag» a envahi Twitter ces derniers jours.
L'émoji «red flag» a envahi Twitter ces derniers jours. — Capture d'écran Twitter

C’est la nouvelle tendance sur Twitter. Des émojis « drapeaux rouges » ont fait leur apparition depuis quelques jours sur le réseau social, suscitant la curiosité de nombreux internautes qui se questionnent sur le sens à accorder à ce nouveau symbole.

Accompagnant de nombreux tweets, mais aussi très utilisé sur des posts Facebook et sur des publications  LinkedIn, cette émoticône illustre ce qu’on appelle un « red flag » en anglais, c’est-à-dire un avertissement fait à une personne pour la prévenir d’un danger, ou d’une situation à risque. Ce symbole, également utilisé dans le domaine des rencontres amoureuses, est surtout devenu depuis quelques jours un mème viral indiquant une situation ou quelque chose de problématique.

Plus de 1,5 million de tweets utilisant l’émoji entre le 10 et le 13 octobre

De nombreux internautes se sont ainsi emparés de cet émoji, très souvent avec humour. Certaines marques ont également surfé sur cette tendance pour se faire un petit coup de com à moindre coût.

« Les données montrent qu’entre le 10 et le 13 octobre, l’application a vu une augmentation de 21 % de l’usage de l’émoji drapeau rouge. Dans le monde, plus de 1,5 million de tweets utilisant l’emoji ont été comptabilisés au cours de cette période avec un pic le 12 octobre », a ainsi indiqué le réseau social Twitter dans un communiqué, n’hésitant pas à ajouter sa pierre à l’édifice en tweetant un message rempli de « red flag ».

Cette tendance du « red flag » n’est pas née sur Twitter, elle aurait d’abord fait son apparition sur TikTok, le réseau social très prisé des jeunes. Le symbole est utilisé depuis le mois de septembre par des internautes pour indiquer ce qui les repousse chez un homme lors d’une discussion, note le site Insider.