Télétravail: Les nouveaux équipements malins pour simplifier vos réunions à distance

TELETRAVAIL Avec le développement du télétravail, de nouveaux accessoires, plus simples et accessibles se développent pour des échanges en visio ou audio plus pratiques

Christophe Séfrin
— 
Quatre produits pour faciliter le télétravail — 20 Minutes
  • Alors que 26 % des actifs français télétravaillent désormais, beaucoup doivent étoffer leur équipement informatique.
  • De petits accessoires, simples, performants et accessibles permettent désormais de faciliter les réunions en visio et audio.
  • Webcam Full HD, casque micro à conduction osseuse et même lunettes audio peuvent ajouter du confort à la classique panoplie PC ou Mac des salariés.

La crise sanitaire a accéléré le recours au télétravail. Désormais, 26 % des actifs français télétravaillent et 53 % des cadres le pratiquent (source : DARES). En filigrane, la nécessité pour beaucoup de renouveler ou compléter leur équipement informatique… et de solliciter une aide de leur entreprise pouvant elle-même demander  le soutien de l’Etat.

Depuis 2020, les ventes d’ordinateurs, webcams ou casques avec micro sont montées en flèche et les propositions des fabricants d’appareils électroniques se mettent au diapason de nos nouveaux besoins. 20 Minutes a traqué les accessoires les plus pratiques (et parfois originaux) pour les réunions pros en visio et les échanges téléphoniques.

Pour une totale liberté de mouvement : enceinte tour de cou SRS-NB10 de Sony

Idéale pour travailler à la maison, l’enceinte tour de cou SRS-NB10 de Sony se pose simplement sur les épaules. Durant nos essais, nous en avons apprécié sa légèreté (133 grammes) qui la fait vite oublier, mais aussi sa bonne autonomie, jusqu’à 20 heures.

La SRS-NB10 ne pèse que 133 grammes.
La SRS-NB10 ne pèse que 133 grammes. - SONY

Fonctionnant en Bluetooth, cet équipement fait évidemment office de kit mains libres et il est possible de l’utiliser avec un ordinateur, un smartphone ou une tablette.

De part et d’autre, ses haut-parleurs diffusent un son clair mais qui manque de chaleur et de coffre. Sur la branche droite, un micro capte la voix et la restitue parfaitement comme indiqué par les interlocuteurs avec lesquels nous avons testé l’enceinte. Sur la branche gauche sont disponibles des touches Volume facilement accessibles, ainsi qu’un bouton pour convoquer son assistant personnel.

L'enceinte tour de cou SRS-NB10 possède une autonomie jusqt'à 20 heures.
L'enceinte tour de cou SRS-NB10 possède une autonomie jusqt'à 20 heures. - SONY

Avec une portée de 30 mètres environ, cette enceinte tour de cou offre un grand sentiment de liberté. Idéale pour des conversations ponctuelles, sa qualité de son restant perfectible, mais suffisante pour discuter. On appréciera aussi de pouvoir l’utiliser dans une cuisine, par exemple, pour des appels plus personnels lorsque l’on prépare son repas (l’enceinte résiste aux éclaboussures).

L'enceinte tour de cou SRS-NB10 de Sony.
L'enceinte tour de cou SRS-NB10 de Sony. - SONY

A déconseiller cependant pour du divertissent (jeux, vidéo, musique) sauf pour un usage parcimonieux, d’autant que la SRS-NB10 (qui est disponible en blanc ou noir) manque de discrétion : vos voisins pourront entendre vos sons. 149 euros.

Pour rester mobile dedans comme dehors : lunettes Fauna Audio

Encore une solution garantissant une liberté accrue dans le cadre d’une activité professionnelle ! Disponibles en quatre modèles, dont certains unisexe, les lunettes Bluetooth Fauna Audio peuvent s’appairer à un smartphone, mais aussi à un ordinateur (PC ou Mac) pour diffuser du son et capter la voix. Leur batterie se recharge consécutivement jusqu’à cinq fois dans un boîtier de rangement.

Passer un appel téléphonique depuis des lunettes connectées...
Passer un appel téléphonique depuis des lunettes connectées... - FAUNA

Intégrant quatre haut-parleurs et deux micros, les Fauna Audio sont bien adaptées pour les conversations, tant vocales qu’en visio, mais leur qualité de son n’égale pas, loin s’en faut, celle d’un classique casque audio ou d’écouteurs True Wireless pour de la musique. Néanmoins, nous avons pu constater qu’en extérieur, elles conféraient à nos déplacements un vrai sentiment de sécurité, laissant nos oreilles aux aguets pour capter naturellement les bruits environnants.

Lors de notre test des Fauna Audio, nous avons aussi apprécié la légèreté (50 grammes) des lunettes, ainsi que le design moins massif que celui des lunettes Bluetooth Frames de Bose.

Les lunettes connectées Fauna Audio veulent concurrent les Frames de Bose.
Les lunettes connectées Fauna Audio veulent concurrent les Frames de Bose. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Egalement disponibles avec des verres fumés pour protéger les yeux à l’extérieur, les lunettes Fauna Audio sont compatibles avec des verres de correction, un bon point pour le télétravail… même si leur autonomie n’est que de 4 heures. 249 euros.

Pour avoir meilleure allure en visio : webcam Poly P5

Mare des visios de mauvaise qualité ? Le spécialiste des solutions voix et vidéo Poly propose avec sa webcam P5 sa solution pour leur donner meilleure allure.

La webcam P5 de Poly propose une définition Full HD pour un meilleur rendu en visio.
La webcam P5 de Poly propose une définition Full HD pour un meilleur rendu en visio. - POLY

A ajouter à un casque ou à un haut-parleur, cette caméra est simple à mettre en œuvre une fois le logiciel Poly Lens téléchargé. A poser sur l’écran de son ordinateur ou sur son bureau (le support de la P5 est orientable de bas en haut et la caméra peut pivoter jusqu’à 360°), l’appareil qui est nativement compatible avec Teams et Zoom délivre une image en Full HD et dispose d’un zoom 4x.

Son micro directionnel intégré se concentre sur la voix de son utilisateur et parvient à assez bien gommer les bruits ambiants qui pourraient déranger dans un espace de travail partagé. La webcam est compatible Windows et Mac OS.

La P5 peut être complété par le haut-parleur Sync 20 de son constructeur.
La P5 peut être complété par le haut-parleur Sync 20 de son constructeur. - POLY

Discrète (60 x 43 x 62 mm), offrant une excellente image, cette caméra possède aussi le mérite d’être mobile et peut nous suivre en déplacement avec notre ordinateur portable. Sur ce point, Poly aurait été bien avisé de lui offrir une housse de transport ! Il est possible de l’associer à différents accessoires de la marque, comme l’intéressant speakerphone Sync 20 qui nous avait conquis durant le confinement. 133 euros.

Pour soulager ses oreilles : micro casque Opencomm d’Omnicom

Connue pour ses casques à conduction osseuse pour le sport, la firme Aftershokz a eu la bonne idée d’adapter sa technologie pour les professionnels. Avec OpenComm, place à un micro casque que l’on peut porter des heures sur soi au travail, sans gène ni autour ni dans les oreilles. On est ici loin des effets désagréables d’un classique casque audio ou d’écouteurs après des heures d’usage, comme nous l’avons constaté.

Le micro casque à conduction osseuse Opencomm d'Aftershokz.
Le micro casque à conduction osseuse Opencomm d'Aftershokz. - AFTERSHOKZ

Le principe de la conduction osseuse ? Plus de coussinet qui entoure l’oreille, plus d’embout douloureux dans le conduit auditif et plus rien du tout sur l’oreille d’ailleurs : connecté en Bluetooth 5.0, Opencomm transmet le son des conversations jusqu’à l’oreille interne par vibrations.

Le casque Opencomm n'occulte pas le conduit auditif.
Le casque Opencomm n'occulte pas le conduit auditif. - AFTERSHOKZ

Ces « écouteurs » se posent juste devant le tragus de l’oreille (la petite partie molle à l’entrée du conduit auditif), laissant cette dernière totalement libre. Le son est véhiculé jusqu’à l’oreille interne grâce à l’os qui l’entoure.

Résultat : de la légèreté (33 grammes), une portée jusqu’à 10 mètres, une autonomie de 16 heures en conversation… et même une résistance à la sueur (norme IP55).

Opencomm, l'étonnant casque à conduction osseuse d'Aftershokz.
Opencomm, l'étonnant casque à conduction osseuse d'Aftershokz. - AFTERSHOKZ

Si la qualité de son proposée diffère quand même de celle d’un traditionnel casque, Opencomm apporte un confort de travail indiscutable, doublé d’une liberté de mouvement évidente. Le fait de ne pas être coupé du monde extérieur, en pouvant participer aux conversations environnantes est également un plus incontestable. 169 euros.