Elite 3: A 79 euros, les nouveaux écouteurs de Jabra font du bien aux oreilles et au porte-monnaie

SANS FIL Les nouveaux écouteurs 100 % sans fil Elite 3 de Jabra, que « 20 Minutes » a testés, diffusent du très bon son pour un prix diminué de moitié par rapport aux précédents modèles de la marque

Christophe Séfrin
— 
Nous avons testé les écouteurs 100% sans fil Elite 3 de Jabra — 20 Minutes
  • Sur le marché en pleine ébullition des écouteurs 100 % fil, ou True Wireless, Jabra lance pour la première fois un modèle sous la barre des 100 euros, les Elite 3.
  • Offrant un bon rapport performances/prix, ils ne disposent pas de système de réduction de bruit actif mais ne lésinent pas sur la qualité.
  • Attention cependant, le constructeur profite de ce lancement pour baisser le tarif de ces modèles haut de gamme, comme les Elite 75t, qu’il est indispensable de considérer avant tout achat.

Sans fil à la patte. Depuis cinq ans, les fabricants d’écouteurs 100 % sans fil (dits « True Wireless ») se frottent les mains en soignant nos oreilles. Si Apple et ses AirPods et AirPods Pro dominent le secteur avec environ 60 % des ventes, de nombreuses marques surfent sur l’attente des consommateurs. Parmi elles, le Danois Jabra qui n’est pourtant pas né de la dernière pluie. Et qui le prouve avec ses Elite 3.

Les écouteurs Elite 3 lancés à 79 euros.
Les écouteurs Elite 3 lancés à 79 euros. - JABRA

Au moins deux fois moins cher

Le fabricant spécialisé dans les produits audio lance pour la première fois des écouteurs très accessibles (79 euros), soit au moins deux fois moins chers que ses précédents modèles. Certes, il s’adapte aux exigences tarifaires du marché qui s’est largement démocratisé, mais le Jabra a-t-il rogné sur la qualité ?

Des intras qui résistent à la pluie

Le design légèrement revu des Elite 3 est également synonyme de meilleure ergonomie. Fournis avec trois tailles d’embouts en silicone, les écouteurs trouvent parfaitement leur place à l’entrée des oreilles. Ils sont de type intra-auriculaire. Contrairement à d’autres qui se posent juste à l’entrée des oreilles (comme les AirPods), leur embout s’enfonce légèrement dans le conduit auditif (comme les AirPods Pro). Ici, pas besoin de petite ailette en plastique comme c’est parfois le cas pour assurer leur maintien. Testés en marchant, mais aussi en courant, les Elite 3 n’ont pas bougé d’un iota et nous n’avons jamais ressenti le besoin de les renfoncer dans les oreilles pour renforcer leur maintien en cours d’exercice.

L'autonomie des écouteurs Elite 3 est de 7 heures par charge.
L'autonomie des écouteurs Elite 3 est de 7 heures par charge. - JABRA

A la norme IP55, ils résistent à la pluie. Attention : pour une utilisation plus sportive, leur résistance aux effets de la sueur n’est pas forcément assurée. Mieux vaut s’orienter sur des écouteurs plus costauds (norme IP 57), comme les Elite Active 75t du constructeur, si l’on transpire beaucoup.

Compatibles avec l’application Jabra Sound +, les Elite 3 peuvent bénéficier du soutien d’un modeste égaliseur. Ici, impossible d’affiner les réglages audio façon orfèvre en jouant sur les courbes audio, mais la possibilité néanmoins de privilégier la restitution des paroles, de renforcer les basses, les aigus… Nos tests nous ont souvent poussés à augmenter la part des basses fréquences, le son naturel des Elite 3 nous semblant un peu trop aigu.

Compte tenu de leur prix serré, ces écouteurs ne bénéficient pas d’un système de réduction de bruit actif. L’isolation mécanique fournie par les écouteurs, qui sont de type intra-auriculaire, peut cependant suffire dans la plupart des cas. Un déplacement en avion pourra nécessiter, lui, le renfort d’une réduction de bruit active.

Un mode nommé HearThrough permet de conserver une oreille sur son environnement extérieur.
Un mode nommé HearThrough permet de conserver une oreille sur son environnement extérieur. - JABRA

Dans l’état, les Elite 3 proposent néanmoins une fonction bien pratique pour un usage quotidien, en pleine rue. Il s’agit du mode HearThrough (certains l’appellent « Transparency ») qui permet tout en écoutant sa musique de laisser passer le bruit de la rue. C’est une vraie sécurité pour ne pas se laisser surprendre par une voiture. A l’essai sur les Elite 3, cette fonction s’avère pertinente, même s’il faut penser à la couper une fois au bureau lorsque l’on pianote sur les touches d’un clavier d’ordinateur, les cliquetis devenant particulièrement audibles !

Equipés de boutons physiques, les Elite 3 se pilotent aisément. Ce n’est pas forcément le cas des écouteurs aux commandes tactiles avec lesquelles on se mélange régulièrement les pinceaux. Et contrairement à d’autres écouteurs, il est même possible ici d’augmenter et réduire le volume de l’écoute.

Les écouteurs Elite 3 disponibles en différents coloris, dont le très tendance bleu lavande.
Les écouteurs Elite 3 disponibles en différents coloris, dont le très tendance bleu lavande. - JABRA

Un peu aigu à la base, le son des Elite 3 se corrige simplement. Une fois les graves renforcées, il se révèle riche et chaleureux. Exemple avec Male Fantasy de Billie Eilish au rendu plein de suavité. Les basses peuvent aussi se montrer plus offensives. Le reste, La grenade (Clara Luciani) ou encore La même (Maître Gims & Vianney) ; I don’t care (Ed Sherran & Justin Bieber) nous l’ont témoigné. Gare, quelques sifflantes parfois sur les voix plus aigües, mais rien qui vienne écorcher les tympans. Et bon point : on peut monter le volume sans souffrir de distorsion (merci Kungs et This Girl qui donne définitivement la pêche pour clore une séance de running !). De leur côté, les conversations téléphoniques sont épaulées par quatre micros. Le son est clair et nos différents correspondants interrogés nous ont déclaré nous entendre parfaitement, même lorsque l’on se trouvait en extérieur.

Les Elite 75t en embuscade

A l’arrivée, les Elite 3 de Jabra offrent à 79 euros un très rapport performances/prix. Sans réduction de bruit active, sans résistance à la sueur et avec un son tirant légèrement sur les hautes fréquences, ils ont aussi leur limite. Mais le constructeur reste fidèle à sa marque de fabrique.

Les Elite 75t désormais à 99 euros au lieu de 179 euros.
Les Elite 75t désormais à 99 euros au lieu de 179 euros. - Jabra

A cette qualité d’écoute très honorable pour le budget réclamé s’ajoute une autonomie qui flirte avec les meilleures : jusqu’à 7 heures par charge (21 heures avec des recharges successives dans leur boîtier de rangement). Attention, dilemme : le prix des Elite 75t, lancés à 179 euros, vient de passer à 99 euros. Sortis fin 2019, ces écouteurs à l’autonomie de 24 heures ne résistent pas à la sueur, mais intègrent la réduction de bruit grâce à une mise à jour. L’offre devrait durer jusqu’à fin septembre.