Airbnb : Un nouvel outil pour mesurer la vitesse de connexion Internet dans un logement

LOCATION La mesure effectuée par l'appli intégrée à la plateforme peut ensuite être automatiquement ajoutée au descriptif du logement en location

20 Minutes avec Agence
— 
Grâce à une application, les utilisateurs pourront mesurer la connectivité d'un logement.
Grâce à une application, les utilisateurs pourront mesurer la connectivité d'un logement. — SOPA Images/SIPA

Airbnb a annoncé la mise en place d’un nouvel outil permettant à ses utilisateurs de connaître la vitesse du Wi-Fi dans le logement qu’ils envisagent de louer. La fonctionnalité constitue « un must à la fois pour les nomades numériques, les télétravailleurs, les étudiants à distance, les familles en voyage, les gamers et les créatifs », a estimé l’entreprise sur son site Internet.

Le dispositif est actuellement en cours de déploiement aux Etats-Unis. Il sera par la suite progressivement étendu aux autres pays avant d’être disponible à terme dans le monde entier. Cette nouvelle fonctionnalité se présente sous la forme d’une appli intégrée à la plateforme de réservation d’habitations meublées. Le programme transforme le smartphone du propriétaire en outil de mesure de la vitesse de la connexion Internet sans fil.

L’importance d’une « connexion Internet stable et rapide »

L’information peut ensuite être ajoutée automatiquement au descriptif de la location. Airbnb a recommandé de ne pas faire du streaming au moment du test. Il est aussi conseillé de procéder à l’opération en se tenant dans une des zones du logement où les locataires sont susceptibles d’avoir besoin d’une connexion Internet. En fonction du résultat obtenu, l’appli indique certaines des utilisations possibles avec le wifi en question.

Pour évaluer la vitesse de la transmission de données, l’outil utilise un logiciel en open source développé par M-Lab. « Une connexion Internet stable et rapide est plus importante que jamais », a commenté Airbnb. La plateforme a expliqué vouloir apporter aux utilisateurs « une tranquillité d’esprit » et une garantie que « l’endroit où ils se trouvent peut répondre à leurs besoins en matière de connectivité ».