Coronavirus : Airbnb suspend une hôte une hôte qui a refusé un couple parce qu’il était vacciné

VOYAGE L'hôte a justifié sa décision en expliquant qu'elle voulait protéger ses autres invités

20 minutes avec agence
— 
Le logement était situé dans l’Etat de Victoria, en Australie (illustration).
Le logement était situé dans l’Etat de Victoria, en Australie (illustration). — Patrick Semansky/AP/SIPA

Une hôte australienne inscrite sur Airbnb a été suspendue par la plateforme après avoir refusé la location de son logement à un couple vacciné contre le Covid-19, rapporte The Guardian, ce mardi. L’hôte a justifié sa décision en expliquant qu’elle n’accueillait aucune personne vaccinée « en raison de rapports d’effets secondaires » dans son logement, situé dans l’Etat de Victoria.

Selon elle, le vaccin « se transmet également aux personnes non vaccinées et les rend malades ». « Je crains que ce ne soit trop expérimental à ce stade et que je doive protéger mes autres invités. Je suis vraiment désolée pour cet inconvénient », a-t-elle ajouté. À la suite de cette réponse, le couple a alerté la plateforme Airbnb, rapporte également le média anglais.

Airbnb n’a pas tout de suite réagi

Mais dans un premier temps, Airbnb a indiqué que les conditions générales actuelles de la plateforme n’empêchaient pas un hôte de refuser une location au prétexte d’une quelconque vaccination. L’information s’est alors répandue dans la presse et c’est à ce moment-là que la société américaine a fait machine arrière.

« Après avoir terminé notre enquête sur cette affaire, nous avons suspendu l’hôte en question. Il est important que tout le monde suive de près les directives sanitaires officielles des autorités locales alors que nous continuons tous à faire notre part pour lutter contre Covid-19 », a annoncé Derek Nolan, le responsable des politiques publiques de Airbnb pour l’Australie.