« La lucarne magique d’Evry », une fenêtre devenue un défi viral pour les amateurs de foot

CHALLENGE Une petite fenêtre donnant sur un local à poubelle à Evry (Essonne) est devenue le théâtre d’un défi footballistique insolite sur les réseaux sociaux

H. B.
— 
Illustration d'un ballon de foot.
Illustration d'un ballon de foot. — Adam Jastrzebowski/SIPA

Elle est sans doute devenue en quelques jours la fenêtre la plus connue de France… Une petite fenêtre donnant sur un local à poubelle à Evry (Essonne) est devenue le théâtre d’un défi footballistique insolite sur les réseaux sociaux. Depuis quelques semaines, des amateurs de ballon rond s’attroupent devant le 24, rue Jules-Vallès, à Évry, pour tenter de relever ce challenge.

Le principe de ce défi, que l’on surnomme « la lucarne magique d’Evry », est simple : envoyer le ballon dans l’étroite ouverture de la fenêtre, comme un joueur de foot qui chercherait la lucarne lors d’un coup franc. Un exercice difficile qui nécessite de la technique, mais aussi et surtout de la réussite.


Des millions de vues sur les réseaux sociaux

Tout est parti d’une vidéo de celui que l’on surnomme « Gay l’Ancien » dans le quartier. Le 6 décembre 2019, l’homme, âgé d’une trentaine d’années, réussit l’exploit de rentrer le ballon dans le cadre, du premier coup. Ces dernières semaines, « des gens du quartier ont voulu tenter leur chance alors que Gay était dans le coin. Il a commencé à distiller ses conseils aux uns et aux autres pour réussir leur tir. Certains ont filmé cela et c’est reparti d’un coup », a expliqué un habitant du quartier.

Tour à tour, les amateurs de football du quartier ont voulu tenter leur chance, filmant leurs exploits qu’ils ont ensuite postés sur Twitter, Instagram ou Snapchat, donnant à la lucarne la popularité qu’elle suscite aujourd’hui. Les images postées sur les réseaux sociaux sont rapidement devenues virales. La vidéo de « Gigi », « la première femme à avoir marqué », a ainsi été vue cette semaine plus de 2 millions de fois et partagée par des centaines d’internautes en quelques heures.


Rien ne prédestinait cette lucarne d’un local à poubelles à devenir la star des réseaux sociaux. « Je suis content et fier, ça donne une autre image du quartier. Je n’ai pas sauvé de vies, je n’ai rien fait d’extraordinaire. J’ai juste mis la balle dans un trou, c’est vrai, du premier coup. L’engouement que ça a pris, ça fait plaisir », a déclaré « Gay l’Ancien » dans une interview à Brut.