«Tide pod challenge»: Quel est ce nouveau défi sur les réseaux sociaux qui inquiète ?

INTERNET Ce dangereux défi consiste à se filmer en train de croquer une dosette de lessive liquide…

20 Minutes avec agence

— 

Des capsules de lessive de la marque Tide Pods.
Des capsules de lessive de la marque Tide Pods. — Anonymous/AP/SIPA

Dans la série des défis dangereux sur Internet, le nouveau-né s’appelle « Tide pod challenge ». Il consiste à se filmer en train de croquer une dosette de lessive liquide aux couleurs vives de la marque Tide et à mettre la vidéo sur les réseaux sociaux.

>> A lire aussi : «Le ice and salt challenge», le nouveau défi très dangereux qui fait fureur chez les jeunes

Le challenge est pointé du doigt après la très forte augmentation du nombre de cas d’exposition à de la lessive liquide des jeunes Américains. Les autorités sanitaires en appellent à la prudence car si le phénomène reste limité, il est en plein boom.

Pas encore de cas recensé en France

Comme l’indique le site de fact-checking Snope, 40 cas d’exposition de jeunes âgés de 13 à 19 ans à un détergent liquide ont été enregistrés aux Etats-Unis lors des onze premiers jours de l’année. Un chiffre qui représente 20 % de l’ensemble des incidents intervenus en 2017. Depuis le début de 2018, la moitié des cas recensés étaient volontaires, contre seulement un quart l’an dernier.

>> A lire aussi : Le «Blue Whale Challenge» inquiète l’Éducation nationale

L’équivalent tout aussi coloré des doses de lessive Tide existe en France sous d’autres marques. Mais cité par Ouest France, David Boels, du centre antipoison du CHU d’Angers (Maine-et-Loire), indique qu’« à ce jour, il n’y a pas eu (…) de cas d’ingestion volontaire de capsules de lessive chez les ados en France ». Il ajoute aussi que « ces capsules colorées sont plus accidentogènes, car elles ressemblent à des bonbons ».

Message de prévention du fabricant

Aux Etats-Unis, en revanche, les mesures de prévention se multiplient devant la recrudescence des vidéos de « Tide pod challenge » mises en ligne sur les réseaux sociaux.

Même le fabricant du produit, propriété du groupe Procter & Gamble, a rendu publique ce vendredi une vidéo expliquant sur sa page Facebook que, même « pour plaisanter, manger des dosettes de Tide n’est jamais une bonne idée ».