OnePlus 9 Pro: Le nouveau smartphone mise sur son écran pour jouer dans la cour des grands

SMARTPHONE Avec son OnePlus 9 Pro que « 20 Minutes » a pu tester, la firme OnePlus affiche enfin son savoir faire en photo, mais s’éloigne un peu plus de sa communauté de fans

Christophe Séfrin

— 

OnePlus a-t-elle perdu de son âme avec le OnePlus 9 Pro? — 20 Minutes
  • La firme chinoise OnePlus lance son OnePlus 9 Pro que 20 Minutes a pu tester.
  • Vendu à partir de 919 euros en 128 gigaoctets, ce smartphone haut de gamme bénéficie pour sa partie photo d’un partenariat avec Hasselblad qui permet à OnePlus de vraiment progresser en image.
  • Malgré ses qualités, le prix élevé du terminal pourrait l’éloigner de la communauté de fans de la marque, habituée aux smartphones performants et plus accessibles.

On a du mal à suivre OnePlus. La « petite boîte » de passionnés qui a construit sa réputation sur une communauté de fans devient une grosse firme comme les autres. Visiblement oubliés les smartphones qui en donnaient plus pour moins cher : le nouveau OnePlus 9 Pro, qui a été annoncé mardi, est lancé à partir de 919 euros. Il rentre dans le rang et veut croiser le fer avec les iPhone 12 d’Apple, Galaxy S21 de Samsung ou Find X III Pro d’Oppo. 20 Minutes a déjà pu le tester.

Le OnePlus 9 Pro et ses quatre capteurs photo arrières.
Le OnePlus 9 Pro et ses quatre capteurs photo arrières. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Apparue sur les écrans radar en 2014, la marque OnePlus avait jusqu’alors privilégié une cible communautaire, des appareils en avance sur leur temps et un rapport performances/prix imbattable. The One, le premier smartphone de la marque chinoise, avait jadis été lancé à 299 euros ! Vendu à 919 euros (128 Go + 8 Gb) et 999 euros (256 Go + 12 Gb), le OnePlus 9 Pro ne joue certainement pas dans la même cour techniquement. Mais ce nouveau joujou scelle définitivement le changement de stratégie de la marque de Pete Lau.

Hasselblad à la rescousse en photo

Soit un smartphone premium qui veut nous en donner beaucoup. 5G, Wifi 6, Bluetooth 5.2, le OnePlus 9 Pro possède une bonne gueule derrière sa coque chromée. Malheureusement, celle-ci attire les traces de doigts et se salit très vite. D’autres constructeurs, comme Oppo et son nouveau Find X III Pro ont trouvé la bonne formule avec une coque dépolie, que l’on n’a pas besoin d’essuyer tout le temps. Placé en haut à gauche, le bloc photo du OnePlus 9 est estampillé Hasselblad.

Le constructeuir d'appareil photo moyen format Hasselblad a veillé sur le traitement des images du OnePlus 9 Pro.
Le constructeuir d'appareil photo moyen format Hasselblad a veillé sur le traitement des images du OnePlus 9 Pro. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Ce nom, qui ne dira sans doute rien aux plus jeunes, est celui du constructeur suédois d’appareils photos dont le Hasselblad 500 EL a accompagné Neil Armstrong pour ses premiers pas sur la Lune en 1969. Comme Huawei avec Leica, ou comme Nokia et Vivo avec Zeiss, OnePlus joue le partenariat avec une marque prestigieuse pour optimiser ses fonctions photo. Un pari nécessaire, tant les reproches sur les promesses photo non tenues des OnePlus 7 Pro et OnePlus 8 avaient été légion.

Une qualité photo en très net progrès

Si Hasselblad n’a fait que travailler sur les algorithmes du OnePlus 9 Pro (en attendant une collaboration sur le hardware), les résultats obtenus sont probants. Equipé à l’arrière d’un quatuor de capteurs*, le smartphone livre des photos lumineuses, parfaitement définies. Le capteur principal, le Sony IMX766, prend en charge le format photo RAW (non compressé) et collecte, selon OnePlus, 64 fois plus de couleurs. Difficile de les dénombrer, mais force est d’avouer que OnePlus a bien progressé. Clic-clac, merci Hasselblad !

Pareillement, nous avons été séduits par la qualité du zoom du smartphone. Optique jusqu’à x3,3 ; numérique jusqu’à x30, il permet quelques audaces dans les prises de vues. A fort grossissement, on constate une bonne stabilisation qui permet de bien cadrer son sujet, même de très loin.

De l'ultra grand-angle au zoom numérique x30...
De l'ultra grand-angle au zoom numérique x30... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
Le OnePlus 9 Pro profite livre des vues globalement réussies avec une bonne stabilisation.
Le OnePlus 9 Pro profite livre des vues globalement réussies avec une bonne stabilisation. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

La photo macro est également bien assumée par le terminal qui, en ce printemps florissant, nous a permis de capturer à main levée les détails enthousiasmants d’une nature en plein réveil. Ce type d’image est un point fort du smartphone (partagé avec l’Oppo Find X III Pro) dont le mode Manuel bénéficie d’une nouvelle approche, avec un accès simplifié et direct à l’écran des réglages des ISO, de la balance des blancs, de l’ouverture, de la correction d’exposition.

La photo macro, réussite incontestable de OnePlus 9 Pro.
La photo macro, réussite incontestable de OnePlus 9 Pro. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Les photos de nuits que nous avons également pu prendre sont globalement réussies mais peuvent manquer de netteté sur les contours.

A l’avant, le capteur de 16 mégapixels embarqué livre un travail soigné, riche en détails, sans l’ombre d’un lissage comme ce fut souvent le cas. D’ailleurs, le OnePlus 9 Pro ne dispose d’aucun mode « Beauté », ni à la prise de vues, ni en post-production. Il va falloir assumer ses rides, ses défauts de peau et autres points noirs…

Avec 16 mégapixels en façade, le OnePlus 9 Pro soigne ses selfies.
Avec 16 mégapixels en façade, le OnePlus 9 Pro soigne ses selfies. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Filmant jusqu’à 8K jusqu’à 30 images/seconde, le nouveau smartphone remplit bien son rôle et peut, là encore, se prévaloir d’une stabilisation efficace.

Un des plus beaux écrans du moment

A l’avant, OnePlus aligne une dalle Amoled QHD + de 6,7’’/17,01 cm avec un taux de rafraîchissement adaptatif jusqu’à 120 Hz. Cela signifie que selon le contenu visionné, l’écran module automatiquement sa vitesse de rafraîchissement. Ce sont d’abord les gamers qui en profiteront. Lesquels gamers pourront en outre découvrir une fonctionnalité baptisée « Hypertouch » qui, avec quelques jeux pour le moment (Call of Duty Mobile ; League of Legends Wildrift…) réduit le temps de latence tactile. Nous n’avons pas encore pu tester cette fonction. Pas sûr qu’avec une latence passant de 30 à 25 millisecondes, on y gagne beaucoup…

L'écran de 6,7 pouces du OnePlus 9 Pro est l'un des plus réjouissants du printemps 2021.
L'écran de 6,7 pouces du OnePlus 9 Pro est l'un des plus réjouissants du printemps 2021. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Reste que l’écran du OnePlus 9 Pro, avec ses bords incurvés, fait sans aucun doute possible parmi les meilleurs sur le marché. Détail qui n’en est pas un : les haut-parleurs stéréo cachés dessous produisent du vrai son… autant que puisse le faire un smartphone.

En attendant le petit frère

Animé par le dernier processeur Snapdragon 888 de Qualcomm, normé IP68 pour son étanchéité, le OnePlus 9 Pro possède une autre vertu : son système de charge rapide. Sa double batterie (4500 mAh) peut ainsi être intégralement rechargée en 28 min avec le chargeur de 65 W fourni. Un chargeur à induction de 50 W (pour une charge à 100 % en 43 min) est par ailleurs proposé en option à 69 euros. Disponible dès le 31 mars, le OnePlus 9 Pro prépare le terrain à son petit frère, le OnePlus 9 qui, lui, sera lancé le 26 avril. Il ne disposera que de trois capteurs (exit son téléobjectif), ne sera pas IP68, et son écran de 6,55’’/16,63 cm ne sera pas adaptatif. Son prix : 719 euros en 128 Go et 819 euros en 256 Go.

* 48 mégapixels (f/1.8) + 50 mégapixels (f/2.2) + 8 mégapixels (téléobjectif ; f/2.4) + 2 mégapixels monochrome.