Vivlio Touch Lux 5: Cette liseuse française peut-elle contrer la Kindle pendant le confinement?

LIVRE NUMERIQUE Alors que le confinement a fermé provisoirement les portes des librairies, la liseuse française Vivlio Touch Lux 5 veut s’inscrire dans un éco système vertueux et offrir une alternative nationale à la Kindle d’Amazon

Christophe Séfrin

— 

Tik Tech: On a testé la liseuse Vivlio Touch Lux 5 — 20 Minutes
  • Fondée en 2011, la start-up lyonnaise veut défendre le livre numérique à la française avec sa nouvelle liseuse Touch Lux 5.
  • Vendue 119 euros dans un réseau notamment composé de libraires, cette liseuse permet de stocker jusqu’à 4.000 ouvrages.
  • Derrière son écran de 6 pouces, l’appareil que 20 Minutes a testé se révèle une bonne liseuse d’entrée de gamme et peut constituer un mode de lecture complémentaire aux livres imprimés.

Tout le monde n’a pas forcément en bas de chez lui un libraire proposant une formule « click & collect ». Et en attendant que les librairies des magasins physiques tournent enfin la page du confinement et retrouvent leurs fidèles lecteurs, la liseuse numérique reste une bonne alternative pour les boulimiques de lecture.

Contrepoids aux Kindle d’Amazon et autres e-readers du géant Kobo (propriété de Rakuten), les liseuses Vivlio sont, elles, françaises. Nouvelle venue, la Touch Lux 5 veut s’adresser au plus grand nombre.

La liseuse Vivlio Touch Lux 5 disponible en noir ou bordeaux.
La liseuse Vivlio Touch Lux 5 disponible en noir ou bordeaux. - VIVLIO

Le Médicis téléchargé chez des libraires français

Son emballage 100 % carton est à lui seul un acte de résistance. Hors de son écrin recyclable, la liseuse Touch Lux 5 (en noir ou bordeaux) dévoile son écran à la diagonale de 6 pouces.

Vivlio a fait le choix d'un packaging 100% carton pour sa Touch Lux 5.
Vivlio a fait le choix d'un packaging 100% carton pour sa Touch Lux 5. - VIVLIO

Pas de surprise : il s’agit du classique format d’écran des liseuses d’entrée de gamme. Sa résolution de 212 pixels par pouce (identique à celle de la Kobo Nia que nous avions testée) reste en deçà des 300 ppp parfois en vigueur, comme sur la liseuse Diva HD de Bookeen. A moins que vous soyez adeptes de BD numériques, cela ne nuit pas au confort de lecture. Nous l’avons constaté en dévorant en un après-midi Le Cœur Synthétique de Chloé Delaume (Le Seuil).

Sur le site Decitre.fr, le Prix Médicis disponible en version numérique ou imprimée.
Sur le site Decitre.fr, le Prix Médicis disponible en version numérique ou imprimée. - CAPTURE

Nous avons ainsi téléchargé le Prix Médicis 2020 en Wifi, en 5 secondes, dimanche dernier après déjeuner, sur le site du réseau de libraires français decitre.fr. Le livre y est proposé dans sa version numérique à 12,99 euros, contre 18 euros pour sa version imprimée.

Et bon point : nous avons pu choisir entre son format numérique ePub ou PDF*. L’ePub ? Un format ouvert qui ne contraint pas à l’usage d’un appareil en particulier. Un format que n’a pas retenu Amazon pour ses liseuses, préférant le format propriétaire AZW. Rendons à César : les liseuses Kobo acceptent aussi l’ePub.

Lecture à une main et visibilité, même de nuit

En main, la Touch Lux 5 est agréable d’usage. Son revêtement est soyeux au toucher et l’on peut tourner les pages soit en glissant le doigt sur son écran, soit à l’aide des boutons situés juste en dessous. Lire ainsi d’une seule main se révèle très pratique, d’autant qu’avec ses 155 grammes, le Touch Lux 5 sait se faire oublier. Il est possible de choisir une lecture verticale ou horizontale. Et, quand en plein jour le procédé d’encre électronique de la liseuse offre une visibilité impeccable (même en plein soleil), le mode de rétroéclairage SmartLight peut accompagner le lecteur jusque tard dans la nuit.

Les conditions de lecture de la Vivlio Touch Lux sont excellentes de jour comme de nuit.
Les conditions de lecture de la Vivlio Touch Lux sont excellentes de jour comme de nuit. - VIVLIO

Au fur et à mesure que l’heure avance, la température des couleurs de l’écran devient ainsi de plus en plus chaude afin de ne pas fatiguer la vue. Ce mode, qui filtre la lumière bleue réputée fatigante, se manifeste par une teinte légèrement orangée à l‘écran. Il peut être automatisé ou activé/désactivé manuellement. Dans ce second cas, libre à chacun de doser la température des couleurs de l’écran. C’est aussi assez pratique pour les nuits d’insomnie où l’on peut ainsi lire dans le noir, sans déranger sa compagne ou son compagnon de chambrée.

4.000 ouvrages pour le confinement

Regret à l’heure du bain salvateur après une journée de télétravail : la Touch Lux 5 n’est pas étanche. Non que l’on rêve de se confiner sous l’eau pour avaler quelques chapitres, mais un accident est si vite arrivé… La classique mémoire de 8 Go de la liseuse Vivlio correspond peu ou prou à 4.000 ouvrages. Cela devrait permettre de tenir jusqu’à la fin du confinement.

Les plus prudents pourront néanmoins lui associer une carte microSD jusqu’à 32 Go (soit 16.000 ouvrages). Grâce au cloud, il est enfin possible de retrouver les livres numériques achetés sur son ordinateur, sa tablette… et de reprendre la lecture d’un livre là où elle avait été interrompue. C’est comme avec un film sur Netflix. Vivlio promet une application dédiée pour smartphone prochainement. De quoi, sans doute, faciliter davantage cette interactivité entre les différents supports potentiels de lecture.

Un réseau de libraires

On peut privilégier l’achat de la Touch Lux 5 vendue 119,99 euros chez Decitre, Cultura (housse offerte), Furet du Nord (libraires de leur état) qui adossent leur offre à la librairie Vivlio, soit 500.000 ouvrages, dont 3.000 gratuits. De son côté, Boulanger propose la Touch Lux 5 en pack avec une housse de protection et le tome 1 de la série Agatha Raisin enquête de M.C. Beaton (129 euros). On trouve aussi la liseuse chez ldlc à 119,95 euros (avec un pack d’eBooks offerts – sans que l’on en connaisse les titres), chez materiel.net à 119,95 euros. Cdiscount la propose à 127,30 euros. Carrément.

Le livre numérique, complémentaire du livre papier.
Le livre numérique, complémentaire du livre papier. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Bien sûr, les amoureux du livre papier – dont nous sommes – ont hâte de franchir la porte de leur librairie de quartier, où est notamment attendu le Prix Goncourt, qui aurait dû être décerné mardi mais a été reporté par solidarité avec les librairies. D’ici là, la lecture numérique, si on la considère comme complémentaire plutôt que concurrente, peut aussi séduire les amoureux de la lecture. Voire, en cette période de confinement, convertir de nouveaux lecteurs.

* Formats supportés par les liseuses Vivlio : EPUB, PDF, FB2, FB2.ZIP, TXT, DJVU, HTM, HTML, DOC, DOCX, RTF, CHM, TCR, PRC (MOBI) images : JPEG, BMP, PNG, TIFF.