Présidentielle américaine : Twitter sanctionnera Donald Trump et Joe Biden s'ils crient victoire trop tôt

ELECTION Certains comptes seront surveillés de près par les équipes de modération du réseau social dès ce mardi soir et des mesures pourront être prises

20 Minutes avec agence

— 

L'oiseau représentant Twitter.
L'oiseau représentant Twitter. — STRF/STAR MAX/IPx/AP/SIPA

Twitter a rappelé ce lundi les mesures prises concernant les tweets au sujet de l’élection présidentielle américaine. Les responsables ont rappelé que tout message se félicitant d’un résultat avant sa confirmation officielle sera modéré, même s’il s’agit d’un tweet de Joe Biden ou Donald Trump eux-mêmes.

Ces règles débuteront ce mardi soir, jour du scrutin. Certains comptes seront plus surveillés que d’autres, comme ceux appartenant à un candidat ou les comptes officiels de campagne. Les comptes américains recensant plus de 100.000 abonnés seront aussi observés de près, tout comme les publications ayant reçu plus de 25.000 likes ou retweets.

Se baser sur des chiffres officiels

Twitter se réserve le droit d’adresser des avertissements ou de demander la suppression d’un post. Sur son blog, le réseau social a précisé que seraient visés les tweets « incitant à perturber l’élection » ou « encourageant une action violente ou tout autre type de violence physique ». Twitter s’est dit « déterminé à protéger l’intégrité » du processus électoral de 2020.

Les modérateurs considéreront un résultat comme fiable en fonction des sources. Toute information venant de responsables locaux du scrutin sera considérée comme officielle. Un chiffre indiqué par au moins deux médias nationaux disposant d’un service indépendant de couverture de l’élection sera aussi vu comme officiel. ABC, AP, CBS, CNN, Fox News et NBC News serviront donc de référence