Des chercheurs auraient mis au point un isolant thermique fait de bois transparent

CONSTRUCTION D'après les chercheurs américains qui l'ont mis au point, ce nouveau matériau révolutionnaire allie la robustesse du bois à la transparence du verre

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

Des chercheurs mettent au point un nouveau matériau de construction révolutionnaire
Des chercheurs mettent au point un nouveau matériau de construction révolutionnaire — Geeko

Mandatés par le ministère américain de l’Agriculture, des chercheurs américains sont parvenus à mettre au point un nouveau type de matériau de construction révolutionnaire : du bois transparent. Un concept pour le moins étonnant qui va à l’encontre de tout ce que l’on pense savoir sur le bois puisque le matériau en question allie la robustesse du bois à la transparence du verre.

Dans leur étude publiée dans Journal of Advanced Functional Materials, les chercheurs expliquent avoir travaillé avec de fins morceaux de bois de Balsa. Les scientifiques ont trempé les planches de Balsa dans une solution afin de provoquer une oxydation de l’ensemble des matières organiques du bois jusqu’à les détruire. Il ne reste alors que les composants inorganiques et les molécules résistantes du bois, comme la cellulose. À ce stade, les planches ont perdu de leur opacité et sont déjà presque transparentes suite à l’oxydation. Pour achever le processus, le bois est badigeonné d’alcool polyvinylique ce qui lui donne une certaine viscosité et termine « sa transformation » en verre.

Dans leur papier, les chercheurs assurent que ce bois transparent serait à la fois plus léger et plus robuste que le verre conventionnel. Cela est dû à la cellulose conservée malgré l’oxydation. Le matériau serait donc moins sujet à la casse. En cas de coup, il finirait plutôt cabossé ou plié.

Un excellent isolant

En résumé, ce matériau combine les avantages du bois et du verre puisqu’il offre une transparence qui laisse passer la luminosité tout en retenant la chaleur et en bloquant la fraîcheur, le tout avec une bonne résistance. Ce bois transparent serait donc un matériau de choix pour la construction d’une maison qui serait à la fois lumineuse et isolée d’un point de vue thermique.

« Le développement de matériaux composites transparents pourrait potentiellement offrir des vitres moins chères et plus économes en énergie », assurent les chercheurs dans leur rapport. « Le bois transparent est un exemple particulièrement prometteur, tant il se montre efficace dans la gestion de la lumière et de la chaleur ».

À noter que les chercheurs destinent ce bois transparent à être utilisé comme une alternative aux vitres traditionnelles plutôt qu’aux constructions au sens propre. Or, le fait qu’il soit particulièrement isolant d’un point de vue thermique permettrait d’intégrer davantage de fenêtres (écoénergétiques) à une construction et donc, d’offrir plus de luminosité à celle-ci sans pour autant nuire à son isolation. Quant à la transparence du bois, elle serait tout à fait comparable à celle du verre ce qui distingue le travail des chercheurs américains aux bois transparents élaborés par d’autres scientifiques.