Des éoliennes pour recharger sa voiture électrique sur l’autoroute seront installées en 2024

INNOVATION Kallista Energy compte implanter 80 stations dotées de bornes de recharge rapide

20 Minutes avec agence

— 

Une éolienne dans la Beauce. Illustration.
Une éolienne dans la Beauce. Illustration. — M. Fourmy / Sipa

Kallista Energy prévoit d’établir 80 stations de recharge rapide disponibles pour les voitures électriques, d’ici 2024, sur l’ensemble du territoire français. Pour alimenter ces stations, le producteur d’énergie renouvelable veut installer des éoliennes, rapporte BFM Business. Pour mener à bien ce projet d’envergure, l’entreprise, qui dispose de vingt parcs éoliens en France, va s’associer avec Enercon, un fabricant allemand.

L’entreprise a prévu huit bornes de recharge minimum par station. La puissance de recharge ira de 50 à 350 kW, « afin de recharger 300 kilomètres en dix minutes », peut-on lire dans le dossier de presse. Pour alimenter ces stations en électricité, la production de deux éoliennes sera suffisante.

Sur les autoroutes et grands axes

Il est prévu qu’à terme, ces stations puissent compter jusqu’à 48 points de recharge. Pour leur implantation, le producteur d’énergie renouvelable vise le réseau autoroutier et les grands axes du pays, mais il n’a pour l’instant fixé aucun emplacement précis.

Kallista Energy compte rejoindre Ionity et Izivia dans le club fermé des bornes à haute puissance installées sur les grands axes par des acteurs non-propriétaires, précise BFM Business. Côté tarif, un plein d’électricité moyen pourrait coûter 15 euros, soit autour des 30 centimes le kWh. Les bornes seraient ouvertes à tous les propriétaires de voitures électriques. Il ne serait pas nécessaire de s’abonner au réseau pour l’utiliser.

BON PLAN : Profitez dès maintenant d'un code promo Norauto et de nombreuses réductions