Automobile : Les ventes de voitures électriques et hybrides s'envolent au mois de juin

CONSOMMATION Les immatriculations de voitures hybrides ont progressé de 89 % ces dix premiers jours de juin par rapport à la même période l’an passé

20 Minutes avec Agence

— 

1.000 véhicules hybrides ou électriques sont vendus chaque jour en juin.
1.000 véhicules hybrides ou électriques sont vendus chaque jour en juin. — AFP

Après une baisse des immatriculations de 72 % en mars et de 89 % en avril en raison du confinement, puis un soubresaut en mai, les ventes de voitures repartent à la hausse en juin. Et les Français ont jeté leur dévolu sur les voitures hybrides. Sur les dix premiers jours de juin, les immatriculations de véhicules de ce type ont progressé de 89 % par rapport à la même période il y a un an, selon des données recueillies par Europe 1. Cela représente 1.000 ventes par jour. Un record.

Désormais, les véhicules hybrides représentent 15 % du marché du neuf. En y ajoutant la part de voitures 100 % électriques, la proportion de véhicules « électrifiés » s’étoffe en passant à une voiture sur cinq selon les chiffres récoltés par AAA, Data spécialiste des données du secteur automobile.

Des primes avantageuses

« Les parts de marché des véhicules électriques et hybrides en 2020 sont nettement plus fortes que ce qui a jamais été observé les années précédentes », déclare à Europe 1 Marie-Laure Nivot, responsable intelligence marché chez AAA Data. « Ces croissances sont d’autant plus remarquables que l’on sort d’une crise sanitaire », ajoute la responsable.

Les aides gouvernementales à l’achat d’un véhicule propre, notamment la prime à la conversion élargie et les bonus écologiques, ne sont pas étrangères à cet engouement des Français pour l’électrique. Les véhicules deviennent plus abordables

En cumulant la prime les 7.000 euros de bonus et la prime à la conversion de 5.000 euros, la nouvelle Zoé de Renault descend par exemple en dessous des 20.000 euros.

BON PLAN : Ne ratez pas votre prochain code promo Norauto