Tesla est dédommagée par la start-up Zoox, après le vol de documents confidentiels

VOITURE AUTONOME Zoox devra payer à Tesla une somme qui n’a pas été communiquée, organiser un audit pour vérifier qu’elle n’utilise plus des informations secrètes et sensibiliser ses collaborateurs à la question de la confidentialité

20 Minutes avec agence

— 

Logo de Tesla
Logo de Tesla — Robyn Beck AFP

Tesla et Zoox ont conclu ce mardi un arrangement financier pour mettre fin au procès qui les opposait depuis mai 2019. L’entreprise d’ Elon Musk accusait la start-up de vol de propriété intellectuelle et de secrets commerciaux sur la question des voitures autonomes. Zoox a accepté de payer au constructeur automobile une somme dont le montant n’a pas été divulgué, rapporte le site Electrek.

Le contentieux portait sur le départ de quatre salariés accusés d’avoir communiqué à leur nouvel employeur, Zoox, des informations appartenant à Tesla. La start-up a reconnu les faits et a indiqué « regretter les actions de ces employés ». Le spécialiste des voitures électriques a estimé dans sa plainte que les éléments dont Zoox était entré en possession lui a permis de « gagner des années de travail dans les domaines du stockage, de la logistique et des opérations de contrôle d’inventaire ».

Un audit sera également effectué

Les plaignants en voulaient pour preuve des emails envoyés par plusieurs anciens collaborateurs, contenant en pièces jointes des documents appartenant à Tesla. Sur l’un d’eux, le logo du constructeur automobile avait été grossièrement remplacé par celui de Zoox, mais l’identité visuelle et la mise en page étaient celles de l’entreprise d’Elon Musk.

L’accord trouvé entre les deux entreprises stipule que la start-up devra mener un audit afin de s’assurer qu’aucun de ses collaborateurs n’utilise des documents qui seraient la propriété du géant de Tesla. « Zoox organisera aussi des formations sur l’importance de la confidentialité pour garantir que l’ensemble de [ses] employés […] connaissent et respectent leurs obligations en matière de confidentialité », précise un communiqué cosigné et relayé par Electrek.