Des chercheurs génèrent de l’électricité à partir de gouttes de pluie

DECOUVERTE Ils sont parvenus à générer 140 volts d’électricité avec une seule goutte d’eau

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

Des chercheurs génèrent de l’électricité à partir de gouttes de pluie
Des chercheurs génèrent de l’électricité à partir de gouttes de pluie — Geeko

De nombreux chercheurs à travers le monde s’activent les méninges afin de trouver des nouvelles sources d’énergie moins polluantes et plus accessibles. L’une des pistes est de tirer parti de ce qu’offre la nature. C’est ainsi que sont nées les éoliennes et les panneaux solaires pour capter l’énergie du soleil et du vent. Récemment, des chercheurs chinois sont parvenus à adapter le principe de l’énergie hydraulique à une échelle beaucoup plus petite : celle d’une goutte d’eau.

Des générateurs d’électricité fonctionnant grâce à l’énergie hydraulique sont très fréquents, on en trouve notamment au niveau des barrages. En s’écoulant, l’eau fait tourner des turbines par énergie cinétique. Cette dernière est captée pour produire de l’électricité. Le principe du système mis au point par les chercheurs chinois est le même : en tombant, la goutte d’eau est capable de générer de l’énergie.

Une énergie gratuite et renouvelable

Pour capter cette capacité énergétique, les chercheurs ont expliqué dans la revue Nature avoir mis au point un système composé d’un matériau conducteur et de deux types d’électrodes. Le matériau utilisé est constitué d’oxyde indium et d’étain. Quant aux électrodes, l’une est en téflon, elle est chargée électriquement quasi en permanence. L’autre est en aluminium.

Donc, lorsqu’une goutte d’eau tombe sur ce système, celle-ci relie les deux électrodes et crée ainsi un circuit électrique capable de diffuser l’énergie électrique générée. Une goutte d’eau tombant à 15 centimètres du sol peut générer 140 volts d’électricité, de quoi alimenter temporairement 100 LED.

« L’énergie cinétique liée à la chute d’une goutte d’eau est due à la gravité et peut donc être considérée comme gratuite et renouvelable », a indiqué l’un des chercheurs à l’origine du système. De quoi offrir de jolies perspectives en termes d’énergie verte accessible. Malheureusement, pour l’instant, le concept ne permet pas de générer de grandes quantités d’énergie. Il pourrait cependant être utilisé en accompagnement d’autres solutions.