Héros ou bourreaux… Que pensez-vous des «social justice warriors», ces justiciers du Web qui défendent les causes progressistes?

VOUS TEMOIGNEZ Les «social justice warriors», ces militants qui défendent les causes sociales «progressistes», déchaînent souvent les passions sur les réseaux sociaux

H. B.

— 

Photo d'illustration des réseaux sociaux.
Photo d'illustration des réseaux sociaux. — SIERAKOWSKI/ISOPIX

Au moindre faux pas ou propos discriminant sur Internet, ils sont là pour vous rappeler à l’ordre ou vous faire la morale. Les « social justice warriors » (SJW) ou « guerriers de la justice sociale » sont très présents sur les réseaux sociaux. Derrière leur écran, ces militants d’un nouveau genre ne manquent pas une occasion de s’indigner contre les propos racistes, misogynes, homophobes, climatosceptiques ou à prendre la défense des minorités.

Pour le Oxford Dictionary, qui a intégré le mot en août 2015, le SJW est « une personne qui exprime ou promeut des valeurs sociales progressistes ». Mais pour beaucoup d’internautes, ce terme est aujourd’hui devenu péjoratif et sert surtout à désigner une personne intransigeante et excessive, toujours à l’affût de polémiques. L’Urban Dictionary le décrit même comme « un individu qui provoque de manière répétée et véhémente des débats sur Internet, souvent d’une manière superficielle ou mal pensée, pour améliorer sa propre réputation ».

>> Les « social justice warriors », ces militants qui défendent les causes sociales «progressistes», déchaînent souvent les passions. Et vous, qu’en pensez-vous ? Partagez-vous le combat de ces militants 2.0 ? Pensez-vous que ce sont plutôt des «héros» ou des «bourreaux» ? Racontez-nous en remplissant le questionnaire ci-dessous. Vos témoignages serviront à la rédaction d’un article.