Sony Xperia 10Plus: On a visionné tout «Osmosis» pour tester l’écran 21:9e du smartphone de Sony

SMARTPHONE La série « Osmosis » de Netflix a donné l’occasion à « 20 Minutes » de tester le smartphone Xperia 10Plus de Sony, dont le grand écran au format 21:9e est dédié au visionnage de vidéos

Christophe Séfrin

— 

L'écran de 6,5 pouces de l'Xperia XPlus est au format 21:9e.
L'écran de 6,5 pouces de l'Xperia XPlus est au format 21:9e. — SONY
  • Sony veut innover avec son nouveau smartphone Xperia 10Plus dont l’écran de 6,5 pouces adopte le format 21 : 9e.
  • Plus long que celui des traditionnels terminaux, cet écran est supposé mieux adapté au visionnage de vidéos.
  • « 20 Minutes » l’a poussé dans ses retranchements en visionnant dessus les huit épisodes de la série « Osmosis » de Netflix…

Pour se démarquer d’une concurrence farouche, Sony lance son Xperia 10Plus. Particularité de ce smartphone vendu 429 euros (64 Go) : son écran LCD  de 6,5’’/16,51 cm au format 21:9e. « On crée une rupture avec le format Cinémascope », s’enthousiasme Samir Yahou, directeur marketing de Sony Mobile France. Concrètement, l’Xperia 10Plus cible les amateurs de vidéos qui vont se goinfrer de films et de séries en mobilité sur un écran plus large qu’à l’accoutumée. Nous nous sommes donc lancés dans une séance de binge watching pour tester les capacités vidéo du dernier Sony.

Des bordures noires (pas trop) gênantes

Direction notre compte Netflix pour alimenter le 10Plus. Nous jetons notre dévolu sur la nouvelle série Osmosis dont nous téléchargeons les huit épisodes. L’idée de cette création française dans laquelle des implants cérébraux sont utilisés pour aider des jeunes à rencontrer l’âme sœur séduit par son côté techno.

Les pieds en éventail, nous lançons le premier épisode confortablement lovés dans notre canapé. Premier constat : l’image affichée par l’Xperia 10Plus ne remplit pas totalement l’écran. En tenant le smartphone en mode paysage, le terminal révèle sur ses côtés gauche et droit des bordures noires assez larges (1 cm). Il est possible de zoomer dans l’image pour que la bordure droite disparaisse.

Seule une bordure noire de 1 cm de large reste visible lorsque l'on visionne une vidéo.
Seule une bordure noire de 1 cm de large reste visible lorsque l'on visionne une vidéo. - CAPTURE

 

Mais zoom oblige, on perd au passage une légère partie de l’image. Autre petit regret : le seul haut-parleur situé à droite (soit dans le bas du téléphone en position verticale) se sent bien seul : disposer d’un tel écran et ne pas bénéficier d’une écoute en stéréo sans casque est vraiment dommage. Nous poursuivons nos visionnages.

Un écran globalement assez sombre

Autre constat : la définition Full HD+ de l’écran (soit 2520 x 1080 pixels) est largement suffisante. Les images de la série s’affichent avec de nombreux détails. Les gros plans sur les visages des comédiens « rendent » bien. Mais nous trouvons l’écran globalement assez sombre. Les images en basse lumière sont même parfois un peu charbonneuses. Dans Paramètres, nous plaçons le curseur luminosité à 100 % et notons un léger mieux. Mais on ne trouve pas ici l’éclat qu’il peut y avoir avec un smartphone à écran Amoled.

 

Nous avons testé l'Xperia 10Plus de Sony avec la série Osmosis de Netflix.
Nous avons testé l'Xperia 10Plus de Sony avec la série Osmosis de Netflix. - CAPTURE

 

Rappel nécessaire alors que nous attaquons l’épisode 4 d’Osmosis sur Netflix : le Xperia 10Plus vaut 429 euros. Il est donc deux fois moins cher qu’un smartphone haut de gamme avec écran Amoled, comme le Samsung Galaxy S10

Nous remarquons une constante : l’écran LCD du Sony brille. Particulièrement sensible aux reflets, il fait pratiquement office de miroir dans les zones les plus sombres de l’image ! Pratique pour se refaire une beauté, mais un peu gênant d’être constamment invité au casting de notre nouvelle série...

L'écran reste brillant et l'utilisateur y voit souvent son reflet.
L'écran reste brillant et l'utilisateur y voit souvent son reflet. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Bref, on se voit toujours un peu dedans… Nous profitons du soleil pour nous aventurer en terrasse. Patatra : le Xperia peine à faire face au brutal excès de lumière que nous lui imposons sans prévenir. Nous nous replions à l’intérieur pour continuer Osmosis.

Ecoute au casque puissante

Episode 6. Nous prenons le RER pour un trajet banlieue/Paris. Le Xperia 10Plus dispose d’une prise casque, un point appréciable. L’écoute est bonne, avec une puissance de sortie très honorable. Où l’on notera d’ailleurs que jusqu’au 30 avril, Sony offre pour tout achat de son Xperia 10Plus son casque WH-CH700N d’une valeur de 185 euros… Le visionnage d’un épisode de 42 minutes téléchargé consomme 12 % de la batterie avec la luminosité de l’écran à 100 %. La batterie de 3000 mAh du Sony va-t-elle nous permettre de boucler la boucle à l’heure de notre retour de Paname ? A peine.

Les interruptions de visionnages dues à quelques appels téléphoniques et à la consultation de mails nous ont imposé une recharge de notre smartphone en plein épisode 8, celui où (attention spoiler) l’implant de Paul révèle des vertus insoupçonnées. Conséquence : arrivé à 10 % d’autonomie, nous privilégions l’apport d’une batterie d’appoint pour terminer notre séance de binge watching.

L'Xperia 10Plus filmer en 4K et dispose de capteurs arrières de 12 et 8 mégapixels.
L'Xperia 10Plus filmer en 4K et dispose de capteurs arrières de 12 et 8 mégapixels. - SONY

 

Verdict ? Le Xperia 10Plus parvient effectivement à se distinguer et offre un confort de visionnage certain si on l’utilise au casque et dans un environnement pas trop lumineux. Son prix, par ailleurs légitimé par la possibilité de filmer en 4K et de prendre de bonnes photos avec son double capteur arrière de 12 et 8 mégapixels, lui permet de se poser en alternative originale à d’autres modèles. Mais il doit composer avec des concurrents très sérieux, comme le Xiaomi Mi 9 (499 euros), OnePlus 6 (459 euros), voire au Galaxy S9 de Samsung désormais vendu 479 euros.