On a testé le P Smart 2019, le smartphone que Huawei lance à 229 euros

SMARTPHONE Connu pour la qualité de ses smartphones haut de gamme comme le P20 Pro ou le Mate 20 Pro, Huawei tente de décliner sa recette sur le P Smart 2019, vendu à peine plus de 200 euros

Christophe Séfrin

— 

Huawei lance son P Smart 2019 à 229 euros.
Huawei lance son P Smart 2019 à 229 euros. — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
  • Dans le top 3 des plus gros vendeurs de smartphones au monde avec Samsung et Apple, Huawei s’est forgé une solide réputation en matière de photo.
  • Avec son P Smart 2019, le constructeur chinois veut décliner ses recettes sur un smartphone d’entrée de gamme vendu 229 euros environ.
  • A l’essai, le terminal dégage une bonne impression générale malgré quelques petites lacunes en photo et en audio.

Huawei, troisième plus gros vendeur de smartphones au monde derrière Samsung et Apple*, possède un véritable crédit sur les terminaux haut de gamme, comme le P20 Pro, ou le récent Mate 20 Pro. C’est notamment autour de la qualité photo et de l’intelligence artificielle que le constructeur chinois a assis sa réputation.

Avec le nouveau P Smart 2019, Huawei veut appliquer ses bonnes recettes à un smartphone vendu autour de 200 euros, soit cinq fois moins cher que son modèle haut de gamme. Un concurrent de choix pour le Redmi Note 6 Pro​ de Xiaomi vendu, lui, 179 euros.

Une encoche en forme de goutte d’eau

D’aspect, le P Smart 2019 reprend les codes actuels avec un dos aux angles polis assez flashy. Le modèle bleu que nous avons eu en main rappelle le Honor View 20, les effets visuels selon l’orientation du téléphone en moins. Même si le plastique règne en maître et que les traces de doigt s’invitent généreusement sur sa coque, l’appareil reste assez joli.

La coque arrière du P Smart 2019 et le double capteur arrière de 13 et 2 mégapixels.
La coque arrière du P Smart 2019 et le double capteur arrière de 13 et 2 mégapixels. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Il est aussi très léger : 160 grammes. La face avant est occupée par un écran LCD Full HD + (2340 x 1080) de 6,2''/15,74 cm en haut duquel est planté le capteur photo avant. Placé au centre, ce dernier prend sa place dans une encoche dite en forme de « goutte d’eau » finalement assez discrète. On déplore la présence d’une prise micro-USB alors que l’USB-C se généralise désormais. Un moindre mal cependant.

Une qualité audio sacrifiée

Notre smartphone à la mémoire de 64 Go est très agréable à manipuler. Sous Android 9.0, Huawei lui a appliqué sa surcouche logicielle Emotion UI qui en rend l’usage simple et intuitif. Amazon, eBay ou Booking font partie des applications pré installées, mais il est possible de les supprimer et de gagner un peu de mémoire. Très lumineux, l’écran de 6,21’’/15,77 cm procure un vrai plaisir de visionnage. Nous avons regardé quelques clips en couleur et en noir et blanc, des épisodes de la série Safe sur Netflix, et joué à Fortnite : il n’y a franchement pas à se plaindre du sort que le P Smart 2019 réserve à notre rétine. Problème : nos oreilles restent… sans voix. Bien dommage en effet que le seul haut-parleur du petit Huawei (dans la base du mobile) délivre un son très aigu, voire criard. Et en écoute au casque, le volume reste assez limité. Bref, ce n’est pas avec ce smartphone qu’on se cassera les tympans.

Des photos au rendu inégal

Attendu sur la qualité photo, Huawei ne rate pas le coche… tant qu’on reste dans de bonnes conditions de lumière. Equipé d’un duo de capteurs arrières de 13 mégapixels (f/1.8) et de 2 mégapixels (pour gérer la profondeur de champ), le P Smart 2019 s’en sort avec les encouragements du jury. Les photos délivrées sont globalement belles, même si une pixélisation excessive se manifeste dans des conditions de lumière difficile.

Des photos globalement satisfaisantes dans de bonnes conditions de lumière.
Des photos globalement satisfaisantes dans de bonnes conditions de lumière. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Le désormais classique Mode Portrait, avec effet bokeh (flou à l’arrière du sujet) fonctionne bien.

Le mode Portrait offre des résultats corrects avec un belle profondeur de champ.
Le mode Portrait offre des résultats corrects avec un belle profondeur de champ. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Un mode Photo de nuit est même proposé, mais il est moins concluant et n’arrive pas à la cheville de celui du Pixel 3 de Google, la référence en matière d’imagerie nocturne. Ainsi en photo de nuit, le P Smart 2019 qui impose 4 secondes de temps de pose à l’image, parvient bien à jouer sur la luminosité de la prise de vue, mais ne réussit pas à lisser les contours de son sujet qui s’affiche avec des gros pixels particulièrement visibles si l’on zoome dans l’image.

Un mode Photo de Nuit qui permet à l'image d'être assez lumineuse... mais aussi bruitée.
Un mode Photo de Nuit qui permet à l'image d'être assez lumineuse... mais aussi bruitée. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Les 8 mégapixels du capteur avant livrent pour leur part des photos un peu datées à une époque où l’on côtoie parfois 24 mégapixels en façade d’un smartphone.

Les selfies pêchent par une définition de 8 mégapixels insuffisante.
Les selfies pêchent par une définition de 8 mégapixels insuffisante. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Rien qui soit rédhibitoire, mais nos autoportraits manquent de détails dès que les bonnes conditions de lumière ne sont pas réunies.

Autonomie parfaite

Reste la batterie : 3400 mAh. Et là, Huawei réussit son coup. Etant équipé d’un processeur peu énergivore (le Kirin 710 à 2,2 GHz), son smartphone consomme peu. Il parvient à largement franchir le cap de la journée en usage un peu exigeant. Bon point : il dispose également d’un chargeur rapide de 10 W qui lui restaure un tiers de son autonomie en une demi-heure environ. Plus de deux heures de charge restent nécessaires pour que le smartphone affiche 100 % d’autonomie.

A l’arrivée, le rapport performances/prix du P Smart 2019 de Huawei est parfaitement cohérent. Abstraction faite de quelques lacunes en audio et en photo (mais qui ne compromettent pas une bonne impression générale), le smartphone à 229 euros du géant chinois est une option intéressante quand on dispose d’un budget serré. Ou, tout simplement, si l’on ne veut pas dépenser plus.

* Source : IDC (4e trimestre 2018).