Occitanie : Avec l'application de rencontres Cupido, les utilisateurs jouent les anges entremetteurs

RENCONTRES Développé par le Montpelliérain Mathias Quirant et le Toulousain Jean-Baptiste Briant, le petit logiciel est disponible gratuitement sur Google Play et l'App Store...

Nicolas Bonzom

— 

L'application Cupido
L'application Cupido — Cupido
  • Cupido est une application de rencontres amoureuses d’un nouveau genre.
  • Ce sont les utilisateurs eux-mêmes qui créent les couples.
  • La petite entreprise occitane devrait bientôt bénéficier d’une levée de fonds.

Pour tenter d’exister dans l’océan des applications de rencontres amoureuses, Mathias Quirant et Jean-Baptiste Briant ont innové. Cupido, le petit logiciel qu’ils ont conçu pour les smartphones, disponible gratuitement sur Google Play et l’App Store, invite les utilisateurs à se mettre dans la peau de petits anges entremetteurs.

Chaque jour, les usagers ont accès à des profils de filles et de garçons, hétérosexuels homosexuels ou bisexuels, qu’ils peuvent réunir à l’aide d’une petite flèche, s’ils les estiment amoureusement compatibles. Une connexion qui permet au duo d’être mis en relation, et de commencer à converser s’ils le souhaitent. D’abord avec des photos floutées, qui se dévoilent peu à peu, histoire de prendre le temps de se connaître.

Bientôt une levée de fonds

« J’ai eu envie de jouer les Cupidon depuis une soirée où j’ai vu une fille et un garçon, chacun isolé dans leur coin, confie Mathias Quirant, Montpelliérain de 22 ans, qui s’est associé dans ce projet au Toulousain Jean-Baptiste Briant, passionné de codage. Je me suis dit que c’était peut-être une bonne idée de faire les choses à l’envers, que ce soit les autres qui réunissent des inconnus. Et les retours d’utilisateurs sont très positifs ! »

Le duo a fait connaissance sur Shapr, une application de rencontres professionnelles. Il aura ensuite fallu deux ans à ces autodidactes pour mettre au point le ludique Cupido. L’entreprise, qui bénéficie du soutien d’Innovosud, une pépinière de Béziers, devrait bientôt bénéficier d’une levée de fonds, pour accompagner leur projet au septième ciel. « Cupido est devenu un vrai conte de fées ! », se réjouit Mathias Quirant. Lancée le 22 septembre, l’application a aujourd’hui franchi le cap des 3.000 utilisateurs fidèles.