Instagram publie un «Parent’s guide» destiné aux parents pour aider les ados à bien utiliser le réseau social

CYBERSECURITE Le réseau social met à disposition des outils afin d’aider les parents parfois perdus par le contenu posté par leurs enfants…

H. B.

— 

Instagram (illustration)
Instagram (illustration) — Webster2703/ Pixabay

Instagram se soucie de la sécurité de ses utilisateurs. En cette période de rentrée scolaire, le réseau social qui a la cote auprès des ados vient d’annoncer le lancement d’un guide visant à répondre aux inquiétudes des parents et à les conseiller sur le bon comportement à adopter avec leurs enfants.

« Nous savons qu’en tant que parent, il peut être difficile de comprendre ce que font vos adolescents en ligne et pourquoi ils passent tant de temps sur leur téléphone », explique Instagram qui vient donc d’éditer un « Parent’s guide ».

Protection des données privées et lutte contre le harcèlement

Sur ce portail dédié aux parents, Instagram rappelle le fonctionnement du réseau social, ainsi que l’âge minimum (13 ans) pour pouvoir s’y inscrire. Des animations aident également parents et adolescents à mieux paramétrer leur compte, notamment pour protéger leur vie privée.

Instagram prodigue également cinq grands conseils pour protéger les adolescents sur le réseau social.

1. Choisir un compte privé. Pour aider les enfants à contrôler leurs données personnelles, les parents peuvent leur conseiller de mettre leur compte en privé : ils peuvent ainsi gérer leurs abonnés et choisir avec qui partager leurs photos. A l’inverse, un compte public permet à n’importe qui de visionner le contenu publié.

2. Bloquer d’autres comptes. Les adolescents ont également la possibilité de bloquer d’autres comptes à tout moment, sans aucune justification ou autorisation préalable. Les comptes bloqués ne peuvent ni visionner le contenu publié, ni échanger avec l’utilisateur.

3. Signaler les cas de harcèlement. Instagram explique aux parents qu’il est possible de signaler anonymement un contenu destiné à harceler ou intimider les ados.

4. Filtrer les commentaires. Il est possible de filtrer automatiquement les messages ou commentaires offensants, notamment en créant une liste de mots à bannir.

5. Gérer son temps. Comme Facebook, l’application proposera bientôt des outils permettant de gérer le temps de connexion à l’application. Un tableau de bord résumant le temps moyen passé sur Instagram chaque jour sera ainsi à la disposition de chaque utilisateur.