Facebook: Mark Zuckerberg trouve les produits Apple «trop chers»

Web En septembre dernier, Tim Cook expliquait que les utilisateurs de services gratuits étaient des produits. Trois mois plus tard, Mark Zuckerberg règle ses comptes... 

20 Minutes avec agence

— 

Le PDG-fondateur de Facebook Mark Zuckerberg lors d'un congrès sur la téléphonie mobile à Barcelone, le 24 février 2014
Le PDG-fondateur de Facebook Mark Zuckerberg lors d'un congrès sur la téléphonie mobile à Barcelone, le 24 février 2014 — Lluis Gene AFP

Se sentant visé après les propos de Tim Cook sur les sites gratuits dont le modèle économique repose sur la publicité, Mark Zuckerberg n'a pas tardé à répliquer. Si le patron d'Apple estimait, en septembre, que «quand un service web est gratuit, c'est que vous êtes le produit !», dans un entretien accordé au Time, le créateur de Facebook n'a pas hésité cette semaine à tacler les produits trop chers de la marque à la pomme. Une marque qui, ainsi, «ne respecte pas ses clients».

Dans ce dossier consacré aux dix ans de Facebook, Mark Zuckerberg, dans une longue interview, revient sur les propos du PDG d'Apple qui, par ailleurs, avait assuré que «chez Apple, [on] croit qu'une excellente expérience utilisateur ne doit pas être fournie au prix de la vie privée». 

Réfléchir avant de parler?

Des propos que certains estiment être dirigés contre Google, qu'importe, le jeune patron de Facebook a souligné qu'il était faux de croire que «le modèle économique basé sur l'utilisation publicitaire des données ne respecte pas le client». Et de prendre donc Apple et son iPhone pour exemple, avant de balancer: «De plus en plus de gens pensent qu'un modèle basé sur la publicité revient à ne pas respecter ses clients. C'est un concept des plus ridicules. Vous pensez qu'Apple vous respecte parce que vous payez? S'ils vous respectaient, ils vendraient leurs produits bien moins cher!»

Une saillie qui montre, une fois de plus, que Mark Zuckerberg n'a pas sa langue dans sa poche... alors que la plupart de ses millions d'amis Facebook communiquent avec lui, via leur iPhone.