Michel lors du match aller entre le PSG et l'OM (2-1), au Parc des Princes, le  octobre 2015.
Michel lors du match aller entre le PSG et l'OM (2-1), au Parc des Princes, le octobre 2015. - J.E.E/SIPA

Oui, l’OM a fait un bon match. Mais c’est bien le PSG qui l’a emporté (1-2), et ça ne peut évidemment pas contenter Michel. Surtout au regard des deux buts encaissés par ses joueurs. Le coach olympien n’a pas du tout apprécié les sautes de concentration de son équipe, qui a plié après seulement 116 secondes de jeu. « On ne peut pas entrer comme ça dans un tel match, c’est inacceptable, déplore l’Espagnol. C’est quelque chose qu’on travaille à l’entraînement pourtant, surtout face à une équipe qui te marque un but à sa première occasion. »

>> A lire aussi : Les Marseillais ont fait « un très très bon match » mais…

L’OM a ensuite complètement renversé la partie. Agressifs, percutants, Diarra et ses coéquipiers ont égalisé, eu l’occasion de prendre l’avantage sans y parvenir… avant de se faire punir. « Le second but, c’est un peu pareil, il y a cinq défenseurs contre Di Maria qui marque, on ne peut pas accepter cela », dit Michel. Au final, Marseille aura fait ses deux meilleurs matchs de la saison face au PSG, sans en tirer le moindre point.

Mots-clés :