Moutet et Andreev à deux doigts de se taper dessus au challenger d’Orléans

TENNIS Selon Corentin Moutet, Adrian Andreev l’aurait insulté à deux reprises avant de venir lui serrer la main en fin de match

A.L.G. avec AFP
Moutet et Andreev, les deux meilleurs amis du monde.
Moutet et Andreev, les deux meilleurs amis du monde. — Capture d'écrans @UniversTennis

C’était tendu jeudi entre le Français Corentin Moutet et le Bulgare Adrian Andreev. Les deux hommes ont en effet failli se mettre sur le museau à la fin de leur huitième de finale du tournoi challenger d’Orléans. Alors qu’Andreev (247e mondial) venait de l’emporter 2-6, 7-6 (7/3), 7-6 (7/2), les deux joueurs se sont bousculés au moment de se serrer la main et l’arbitre a même dû descendre de sa chaise pour s’interposer. Les choses sont rentrées dans l’ordre et chacun a regagné les vestiaires de son côté.

Mais l’embrouille ne s’est pas arrêtée là et a trouvé un prolongement sur les réseaux sociaux, Moutet publiant dans la foulée un message sur son compte Instagram pour expliquer, dans son style bien à lui, qu’il tenait « à ne pas m’excuser pour ce qui est arrivé en fin de match ». « Quand un joueur se permet de dire 'fuck you' à deux reprises en me regardant dans les yeux, je ne peux m’empêcher de lui faire comprendre à ma manière que ce n’est pas des choses qui se font ».



Moutet attend Andreev « avec impatience »

Chaud comme la braise, le Français ne s’est pas arrêté là, expliquant avoir attendu le Bulgare - à sa demande - à la sortie du vestiaire, en vain, ce dernier étant « caché derrière six personnes de la sécurité ». « J’ai bien entendu tes menaces donc quand tu seras sorti de la pièce où ils t’ont caché, je serai heureux de te voir les réaliser. Donc je t’attends avec impatience, on pourra discuter calmement », a écrit Moutet, avant de conclure avec un émoji tête de clown.