Open d’Australie : Elliot Benchetrit se défend d’avoir manqué de respect à la ramasseuse de balle

BANANE GATE Le jeune Français n’a pas compris la réaction de l’arbitre et se défend après son geste polémique

A.L.G.

— 

Elliot Benchetrit a créé la polémique en demandant à une ramasseuse de balles d'éplucher pour lui une banane.
Elliot Benchetrit a créé la polémique en demandant à une ramasseuse de balles d'éplucher pour lui une banane. — Greg Wood / AFP

Le Français Elliot Benchetrit a pris la marée sur les réseaux sociaux après son altercation avec un arbitre lors de l'Open d'Australie. Lors de son troisième match de qualification, le 231e joueur mondial avait demandé à une ramasseuse de balle de lui éplucher une banane avant que John Blom ne le reprenne de volée. « C’est quoi la prochaine étape, du raisin ?, s’est insurgée l’ancienne tenniswoman Martina Navratilova. « John [Blom, l’arbitre] a pris la bonne décision, c’est certain. »

Après son élimination, mardi, lors du premier tour contre Yuichi Sugita (6-2, 6-0, 6-3), Benchetrit est revenu sur cette polémique sur le site de L'Equipe.

« J’avais mis de la poudre sur les mains pour arrêter de transpirer. Les bananes sont vachement dures à ouvrir ici parce qu’il n’y a pas la tige. Je demande gentiment à la ramasseuse qui m’avait déjà ouvert une banane au début du match mais l’arbitre s’est interposé à ce moment-là, a-t-il expliqué. Il m’a dit : "Ce n’est pas ton esclave, tu n’as pas à lui demander ça." Il a dit esclave ! Il ne m’avait pas parlé une fois du match, derrière il me dit de me taire. Il s’est enflammé tout seul alors qu’il n’y avait rien de spécial. »