Roland-Garros: Un Paire-Nishikori bien sympa, encore pas mal de Français... Le programme du mercredi 30 mai (2e tour)

TENNIS Tout ce qu'il faut savoir sur la troisième journée du tournoi...

A.L.G.

— 

Gaël Monfils aborde Roland Garros en pleine bourre sur terre battue (non c'est faux).
Gaël Monfils aborde Roland Garros en pleine bourre sur terre battue (non c'est faux). — Giampiero Sposito/PACIFIC/SIPA

De notre envoyé à Roland-Garros,

Les favoris en lice

Mercredi, c’est le jour des enfants et les pauvres ne seront pas forcément gâtés. Le programme n’est pas foufou mais il y aura quand même quelques petites confrontations intéressantes, parmi lesquelles le match de Benoît Paire (oxydé) contre Nishikori, celui de Gilles Simon face à Sam Querrey (12e mondial) ou l’opposition entre Thiem et la pépite grecque Tsitsipas. Gaël Monfils jouera quant à lui son deuxième tour contre Martin Klizan. Chez les femmes, que dire ? Les sœurs Williams seront toutes deux de la partie, tout comme la numéro 2 mondiale, Caroline Wozniacki, opposée à l’Espagnole Garcia Perez. Voilà en gros ce qui nous attend.

Les Français du jour

Simple

Benoît Paire - Kei Nishikori

Lucas Pouille - Cameron Norrie

Corentin Moutet - David Goffin

Gaël Monfils - Martin Klizan

Gilles Simon - Sam Querrey

Double

Tessah Andrianjafitrimo/Fiona Ferro - Dabrowski/Xu

Virginie Razzano/Jade Suvrijn - Chan/Mattek-Sands

Kristina Mladenovic/Timea Babos - Tomljanovic/Zhang

Pierre-Hugues Herbert/Nicolas Mahut - Lindstedt/Matkowski

Benoît Paire/Delbonis - Harrison/Pospisil

Benjamin Bonzi/Grégoire Jacq - Lipsky/Sandgren

La météo

Sur un plan tout à fait personnel, on aimerait bien ne pas rentrer trempé jusqu’aux os pour la troisième fois consécutive. Car oui, c’est un déluge des enfers qui s’abat sur Paris chaque soir depuis le début de la semaine. Et demain ? C’est mieux, a priori. Nuageux le matin et à peu près correct l’aprem, même si quelques averses sont à nouveau prévues par-ci par-là. Youpi.

Le tweet du jour

C’était le sujet un peu drôle qui circulait dans les travées de Roland-Garros​ : la tenue en mode super-héroïne de Serena Williams, tout de noir vêtue comme aurait dit Thierry Roland. Pour « une meilleure circulation sanguine » a-t-elle expliqué en conférence de presse après sa victoire contre Pliskova.

De notre côté, on s'est posé pas mal de questions en la voyant débouler sur le central dans cette tenue funky. On s’amuse bien, hein ?

Le prono de la rédac

On aurait bien envie de croire en notre petit Français super sympa, Corentin Moutet, mais on va tout de même redescendre sur terre battue. Même s’il a sorti magnifiquement Karlovic au premier tour, le Parisien aura beaucoup de mal à réaliser l’exploit. Mais on prédit quand même qu’il va au moins aller le chahuter un tout petit peu en lui prenant un set. Vous nous suivez ?