20 Minutes : Actualités et infos en direct
FOOTBALLEn Ligue 1, l’entraîneur de Montpellier Romain Pitau mis à pied

Ligue 1 : L’entraîneur du MHSC Romain Pitau mis à pied

FOOTBALLLe président du club Laurent Nicollin devrait présenter le nouvel entraîneur ce mercredi. Selon « L’Equipe », il pourrait s’agir de Michel Der Zakarian
L'entraîneur de Montpellier Romain Pitau, lors du match de Ligue 1 contre Strasbourg le 5 février 2023.
L'entraîneur de Montpellier Romain Pitau, lors du match de Ligue 1 contre Strasbourg le 5 février 2023. - SEBASTIEN BOZON / AFP
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Le club de football de Montpellier fait une nouvelle fois le ménage sur son banc. En difficulté en championnat, le MHSC a annoncé mardi soir la « mise à pied à titre conservatoire » de son entraîneur Romain Pitau, qui dirigeait l’équipe depuis la fin du mois d’octobre en remplacement d’Olivier Dall’Oglio, démis de ses fonctions.

« Romain Pitau, Pascal Baills et Frédéric Mendy (ses adjoints) ont été informés ce jour de leur mise à pied à titre conservatoire » et démis « de leurs fonctions au sein de l’équipe professionnelle masculine », a indiqué le club héraultais dans un bref communiqué publié en fin de journée.

La défaite de trop contre Strasbourg

Le président montpelliérain Laurent Nicollin devrait présenter le nouvel entraîneur ce mercredi lors d’une conférence de presse programmée à 15 heures. Selon une information du quotidien L’Equipe, relayée par RMC, ce nouvel entraîneur devrait être Michel Der Zakarian, limogé de Brest le 11 octobre dernier, qui a déjà entraîné Montpellier durant quatre ans, de 2017 à 2021.

La défaite dimanche à Strasbourg (2-0), candidat au maintien qui n’avait pas encore gagné à domicile cette saison, a donc été la défaite de trop pour Pitau. L’ancien milieu de terrain du club, âgé de 45 ans, avait remplacé Olivier Dall’Oglio le 17 octobre, au lendemain d’une défaite 1-0 à Lens (1-0). Mais il n’a jamais trouvé les solutions pour relancer une équipe montpelliéraine en mal de confiance et surtout de fiabilité défensive.

Elimination en Coupe de France dès le premier tour

Pire, avec huit points pris en onze rencontres, l’ancien adjoint de Dall’Oglio, qui effectuait son baptême sur un banc de Ligue 1, a fait moins bien que son prédécesseur (12 points en 11 matchs). Au cours de la trêve du Mondial, Pitau avait effectué une nouvelle préparation physique, avec notamment un stage en Espagne, qui avait paru pouvoir initier une nouvelle dynamique. Mais celle-ci a vite été contrariée par l’élimination en Coupe de France dès le premier tour à Pau (L2).

Pitau, qui a mis un terme à sa carrière de joueur en 2013 à Montpellier, un an après la conquête du titre, a surtout échoué à stabiliser la défense malgré l’apport de trois recrues lors du mercato, le gardien Benjamin Lecomte, le défenseur central Boubacar Kouyaté et le latéral Issiaga Sylla. Depuis la mi-octobre, son équipe a concédé 23 buts, victime notamment du réveil niçois (6-1) en janvier, et a affiché la même fébrilité que lors du premier quart de saison sous Dall’Oglio. Le MHSC est actuellement 15e du championnat, avec deux points d’avance seulement sur Strasbourg, premier relégable.

Sujets liés