ASSE : Roland Romeyer porte plainte après avoir été victime de tags à son domicile

FOOTBALL Le président du directoire stéphanois a vécu un après-match très compliqué, samedi soir, dans la foulée de la désillusion des Verts (désormais 19es en Ligue 1) contre le Stade de Reims (1-2)

Jérémy Laugier
— 
Roland Romeyer, ici en septembre 2019 lors d'un match de Ligue 1 entre Nîmes et l'ASSE.
Roland Romeyer, ici en septembre 2019 lors d'un match de Ligue 1 entre Nîmes et l'ASSE. — SYLVAIN THOMAS / AFP

Pointé par une grande majorité des supporteurs stéphanois comme le principal responsable de cette saison galère des Verts (19es en Ligue 1 à une journée de la fin), Roland Romeyer a vécu un week-end très difficile. Selon Le Progrès, le président du directoire de l'AS Saint-Etienne a en effet été victime de tags à l’entrée de son domicile, dans la nuit de samedi à dimanche. L’homme de 76 ans a porté plainte et une enquête a été ouverte pour retrouver le ou les auteurs des faits.



D’après Onze Mondial, l’une des inscriptions retrouvées est « Traverse la route », alors que le dirigeant habite en face d’un cimetière, dans une commune située entre Loire et Haute-Loire. Quelques heures plus tôt, l’ASSE a subi une défaite (1-2) contre Reims synonyme de retour dans la zone de relégation en Ligue 2, avant un dernier match sous très haute tension, samedi (21 heures) à Nantes.

Dans la foulée, de nombreux ultras stéphanois se sont rendus devant le stade Geoffroy-Guichard, à huis clos lors de ce match, pour hurler leur colère à coups de « Direction démission », tout en lançant plusieurs dizaines d’engins pyrotechniques en direction du Chaudron. Ce mois de mai s’annonce donc explosif à tous les niveaux à l’AS Saint-Etienne, désormais aux portes de la Ligue 2.