Espagne : Le fonds d’investissement CVC va entrer au capital de la Liga

FOOTBALL Un accord a été scellé pour un rachat de 10 % des parts pour 2,7 milliards d’euros

C.C. avec AFP
— 
Lionel Messi (Barcelone).
Lionel Messi (Barcelone). — Pau BARRENA / AFP

Le fonds d’investissement CVC Capital Partners a scellé un accord avec LaLiga pour racheter environ 10 % de son capital pour 2,7 milliards d’euros, a annoncé ce mercredi l’organisateur du championnat d’Espagne de football. L’accord de principe entre les deux parties, qui valorise LaLiga à plus de 24 milliards d’euros, vise à « renforcer la croissance globale de LaLiga et de ses clubs en poursuivant sa transformation en une entreprise mondiale de divertissement numérique ».

Concrètement, une nouvelle société va être créée dans laquelle LaLiga, qui regroupe les clubs de première et deuxième division espagnole, va transférer toutes ses activités. CVC détiendra « une participation minoritaire d’environ 10 % » de cette nouvelle entité. En Italie, une opération similaire est sur les rails mais se heurte pour l’instant à l’opposition de certains clubs.

Un besoin d’argent frais

Cette recherche d’argent frais par deux des plus grands championnats européens intervient alors que les clubs ont perdu énormément d’argent en raison de la pandémie de Covid-19, qui les a obligés à fermer leurs stades. Dans ce contexte, douze grands clubs européens, dont le Real Madrid, l’Atlético de Madrid et le FC Barcelone en Espagne, avaient provoqué un séisme sur la planète foot en annonçant en avril leur projet de Super Ligue, une ligue quasi-fermée, afin d’engranger des revenus bien supérieurs.

La plupart de ces clubs se sont ravisés deux jours plus tard, face au tollé international et à la fronde des supporters.