RC Strasbourg : Meilleure équipe de L1 en 2021, le Racing bat Saint-Etienne et « regarde un peu plus devant »

LIGUE 1 Bousculés par une équipe stéphanoise rajeunie, les Alsaciens ont quand même signé leur troisième victoire d’affilée (1-0)

Thibaut Gagnepain

— 

Adrien Thomasson (à gauche) l'a reconnu, « c’était loin d’être notre meilleure rencontre, il faudra faire largement mieux si on veut remonter au classement »,
Adrien Thomasson (à gauche) l'a reconnu, « c’était loin d’être notre meilleure rencontre, il faudra faire largement mieux si on veut remonter au classement », — PATRICK HERTZOG / AFP
  • Le RC Strasbourg s’est imposé ce dimanche contre Saint-Etienne (1-0) en Ligue 1 au stade de la Meinau.
  • Face à une équipe décimée par les absences liées au Covid-19 et donc rajeunie, les Alsaciens ont quand même trouvé le moyen de souffrir.
  • Malgré tout, ce succès leur permet de nettement remonter au classement du championnat. Ils sont désormais 13es, eux qui luttaient encore récemment pour le maintien.

Au stade de la Meinau,

Adieu le maintien, bonjour l’Europe ! En moins de deux semaines, les Strasbourgeois ont complètement changé le cours de leur saison. Jusqu’alors si morose avec les défaites qui s’enchaînaient (11 en 18 journées), elle s’est depuis bien éclaircie. Grâce à leur troisième succès d’affilée en Ligue 1 ce dimanche contre Saint-Etienne (1-0), les Alsaciens sont désormais 13e. A cinq longueurs du Top 10 et à neuf de la 6e place, qui pourrait être synonyme de qualification à la Ligue Europa.

On scrute un peu trop haut ? « L’enflammade n’est pas loin », s’amuse Thierry Laurey. L’entraîneur du Racing le reconnaît quand même, il « regarde un peu plus devant… mais pas très très loin ». « On n’a pas encore fait la bascule mais on est bien parti pour la faire », prolonge son milieu de terrain Adrien Thomasson, en référence certainement à un bas de tableau pas encore totalement distancé. Le 18e et barragiste, Nîmes, n’est finalement qu’à 8 points.

Bref, les Strasbourgeois ne rêvent pas (encore ?) en grand et cela est peut-être aussi dû à leur dernière prestation. Ce dimanche, malgré le but opportuniste d’Ajorque (29e) et quelques autres grosses occasions, ils n’ont pas été bons. Dans le jeu, les partenaires de Stefan Mitrovic ont même souvent été baladés par une ASSE privée de dix joueurs et de son coach Claude Puel à cause du Covid-19. Dans le jeu, dans les intentions, dans les mouvements, ces Verts rajeunis étaient bien meilleurs que ce Racing avec presque tous ses titulaires.

« On était un peu fatigué »

« Ils ne se sont pas créé des tonnes d’occasions franches non plus mais nous ont posé des problèmes dans le cœur du jeu », confirme Thierry Laurey avant d’avouer ne retenir « que les 3 points, ça me suffit. Pas trop le match, pas à la hauteur de ce qu’on voulait faire. » « C’était loin d’être notre meilleure rencontre, il faudra faire largement mieux si on veut remonter au classement », appuie Adrien Thomasson, convaincu que la suite sera belle. « Ces points pris vont nous amener de la confiance et dans le jeu, ça va être de mieux en mieux ».

C’est encore ce qui manque à ce Racing en 2021, meilleure équipe de Ligue 1 au niveau comptable. « On était un peu fatigué. On avait chargé cette semaine en vue des prochaines semaines et ça s’est vu », tente d’expliquer son entraîneur. « On va se reposer un peu et ça ira mieux le week-end prochain ». Ce sera à Dijon dimanche. Pour s’éloigner un peu plus du maintien et… se rapprocher de l’Europe.