FC Barcelone: Le journaliste qui avait comparé Ansu Fati à « un jeune vendeur de rue noir » s’excuse

FOOTBALL Apparemment, l'auteur a été très surpris quand il a entendu que des gens trouvaient son texte raciste

N.C.

— 

Ansu Fati lors de la victoire du Barça contre Ferencvaros en Ligue des champions le 20 octobre 2020.
Ansu Fati lors de la victoire du Barça contre Ferencvaros en Ligue des champions le 20 octobre 2020. — Alberto Estevez/EFE/SIPA

« Ansu en courant a quelque chose d’une gazelle, ou d’un jeune vendeur de rue noir qui fuit sur le Paseo de Gracia [une avenue de Barcelone] lorsque quelqu’un annonce l’arrivée de la police. » C’est par ces mots qu’un journaliste d’ABC, en Espagne, avait commenté mardi la prestation d'Ansu Fati  lors de la victoire du Barça contre Ferencvaros en Ligue des champions.

Tollé général, évidemment, pour ces propos racistes. Antoine Griezmann avait notamment été l’un des premiers à réagir, rappelant que son coéquipier était « un gars exceptionnel qui mérite le respect comme tous les êtres humains ».

Ce jeudi, l’auteur de ce commentaire insultant a présenté ses excuses sur le site de son journal. Apparemment, il a été très surpris quand il a entendu que des gens trouvaient son texte raciste :

« Dans mon désir de louer la beauté de la gestuelle d’Ansu, et sa classe en tant que jeune joueur, certaines expressions ont été comprises comme des insultes racistes, a-t-il écrit. Rien n’est aussi éloigné de mon intention, de mes opinions, très favorable au joueur, comme je l’ai exprimé dans tous mes articles à son propos. Je suis profondément désolé pour le malentendu et je m’excuse auprès de quiconque a pu être offensé. »